Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 07:30

Je n’ai pas mis beaucoup de temps à la faire mon embeurrée de chou dont je vous parlais dans mon précédent billet sur le dîner « gibier » à la Tupiña de Bordeaux.

Punaise qu’est-ce que c’est bon !

Pour une personne qui n’aime pas, que dis-je, qui DETESTE le chou, je me demande si je ne suis pas en train de virer de bord…

Bref, cette embeurrée vaut vraiment le détour, en particulier lorsqu’elle est accompagnée d’un gibier savoureux et racé, tout simplement cuisiné. J’avais quelques grives dans mon congélateur qui ont parfaitement fait l’affaire, et je dois dire que l’on s’est régalé.

Comme je ne voulais utiliser que les feuilles tendres et pâles de mon chou vert, j’ai mis de côté les feuilles plus vertes que j’ai cuisinées dans une autre recette de chou, hollandaise celle-ci, le Boerenkool. Il s’agit d’une sorte de purée de pommes de terre à laquelle on ajoute du chou blanchi et de la moutarde et à laquelle on associe des saucisses fumées.

N’attendez plus, essayez donc cette fabuleuse embeurrée de chou, avec du poulet si vous n’avez pas de gibier… ou pourquoi pas du canard ?...

Grives Rôties sur Embeurrée de Chou

Les ingrédients pour 4 personnes:

Pour les grives
● 8 grives plumées et vidées
● 2 échalotes émincées
● 4 gousses d’ail coupées en deux dans le sens de la longueur

● 1 gros brin de thym
● 1 brin de sarriette

● 1 noix de beurre
● 4 cuillers à soupe d’huile d’olive

● 1 cuiller à café de fond de volaille
● ½ cuiller à café de poivre grossièrement moulu
● ½ cuiller à café de fleur de sel

 

Pour l’embeurrée de chou

● 1 chou vert

● 1 oignon émincé
● 200g de lardons fumés

● 4 gousses d’ail coupées en 4

● 150g de beurre salé

Préparation
Préparer l’embeurrée de chou

1. Couper le chou en quartier. Oter le trognon. Mettre de côté les feuilles vertes du chou, pour ne conserver que les feuilles vert tendre et jaunes. Emincer les feuilles.
On pourra utiliser les feuilles de chou vertes pour une autre recette, comme par exemple, celle du délicieux Boerenkool


2. Dans une grande casserole d’eau bouillante, faire blanchir le chou émincé. Laisser cuire 5 petites minutes. Egoutter et réserver.


3. Dans une sauteuse, faire fondre 50g de beurre et y faire suer les oignons et lardons. Ne pas faire colorer. Ajouter ensuite le chou, remuer pour mélanger l’ensemble, couvrir et laisser cuire à feu doux pendant une trentaine de minute en remuant de temps en temps.


4. A la fin de la cuisson, ajouter le reste du beurre et bien l’incorporer au chou. Réserver au chaud.


Préparer les grives

1. Préchauffer le four à 200°C. Déposer une demi-gousse d’ail dans la cavité de chaque oiseau, arroser d’huile d’olive et ajouter un peu d’herbes.

2. Dans une cocotte pouvant aller au four, faire fondre un eu de beurre avec le reste d’huile d’olive. Y faire suer les échalotes et y jeter les grives pour les saisir de tous côtés. Ajouter le fond de volaille avec éventuellement une ou deux cuillers à soupe d’eau. Ajouter le reste d’herbes.


3. Placer au four et laisser cuire une quinzaine de minutes. Remuer si nécessaire pendant la cuisson.
 

4. Dans les assiettes de service, disposer 3 cuillers à soupe d’embeurrée et chou et déposer deux grives sur le dessus.

Servir immédiatement.

Grives Rôties sur Embeurrée de Chou

Mon Accord Mets-Vin

Pourquoi ne pas opter pour un vin rouge de la rive droite bordelaise, issu principalement de cépage merlot, un Saint-Emilion par exemple, ou l’un de ses satellites (Lussac, Montagne…) ?

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans chou lardons oignon
commenter cet article

commentaires