Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 07:14

La Winery. Arsac, Médoc.

Qu'en dire? Eh bien, s'il fallait résumer en un mot je dirais innovation. Innovation à tous points de vue. Philippe Raoux n'a vraiment rien laissé au hasard. Ici, tout est mis en oeuvre pour faire aimer le vin, l'art et la gastronomie.

Quand je suis venue la première fois, j'ai un peu retrouvé le concept des wineries de Napa avec cette structure qui frise l'exubérance, et cet accueil surfait de prime abord, ressemblant étrangement au "hi! How are you doing today?" que vous servent systématiquement les vendeurs dans les magasins aux Etats Unis.

Il faut dire que La Winery n'a rien à voir avec tout ce que l'on trouve dans le reste du Médoc, ni même dans le bordelais d'ailleurs. C'est un concept très avant-gardiste qui, au coeur de l'univers traditionnellissime du vin de Bordeaux, suscite des frilosités...

En réalité, La Winery a un côté bien français: elle a une âme est on s'y sent vraiment bien! Je dois dire qu'à chaque fois que nous y allons, Laurier et moi passons un moment plus que sympathique et ne voyons pas le temps passer. Les activités ne manquent pas (circuits de visite, initiation à la dégustation...) mais c'est aussi un lieu où l'on peut simplement passer un bon moment autour d'un verre au Bar à Vins, pour un repas au restaurant ou à l'occasion d'un pique-nique au bord du plan d'eau...

Esthétiquement parlant, le hall principal me plait beaucoup car son aspect dépouillé est contrebalancé par le côté chaleureux qu'offrent le bar et les énormes tabourets en chêne massif (160 kilos chacun!). Le site est parsemé d'oeuvres d'art toutes plus insolites les unes que les autres.

Un Porto Sublime
Lors de notre dernière visite à l'occasion d'une dégustation, j'ai eu le coup de foudre pour un Porto. Un Taylor's LBV 1999. Un pur délice.
Après un nez alliant les fruits et une note oxydative, je découvre en bouche de la figue, du pruneau, de la noisette, de la cerise confite et de la noix. C'est à la fois mûr et vif à souhaits. Un vrai bonheur!

Les petites Bonnes Choses du Chef
Nous avons également eu le plaisir de goûter aux petites merveilles du chef du restaurant le WY, Olivier Garnier.
 
Le fondant de concombre au saumon fumé. Délicieux! Je soupçonne ici la présence de menthe et de piment d'espelette.
L'émulsion de choux fleur au caviar Avruga. Je suis fâchée avec le chou fleur cuit et cette émulsion ne m'a pas réconciliée avec lui mais Laurier a beaucoup aimé...
Les oeufs brouillés. Légers et fins.
Les Fingers au Pata Negra. J'adhère également.

Un bilan plus que positif donc pour La Winery. A visiter et re-visiter!

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article

commentaires

Anne (Papilles et Pupilles) 06/06/2008 14:57

Je n'y suis encore pas allée. L'occasion ne s'est pas présentée mais j'espère prochainement !