Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 10:58

Hier soir, nous avons retrouvé notre ami Boris à la Winery -dont j’avais déjà parlé ici. Mais cette fois ce n’était pas à Arsac mais sur les quais de notre belle ville de Bordeaux. 

En effet, Anne, de Papilles et Pupilles nous en parlait hier, c’est aujourd’hui que se lance la fête du vin à Bordeaux. En parallèle, Bordo Mundo, une promenade de stands de restaurants et bars à vin sur les quais au niveau de la place des Quinconces, a débuté depuis vendredi dernier (20 juin) déjà.

Nous nous sommes donc retrouvés sur les quais avec une vue imprenable sur le Pont de Pierre pour une délicieuse séance dégustation.  

La dégustation avait des allures internationales car parmi les vins dégustés, beaucoup étaient étrangers. Parfait pour sortir de notre chauvinisme oenophile… Voici les 3 vins qui m’ont séduit :

Mon coup de cœur pour un Toscan
En tête de liste dans ma notation des vins étrangers dégustés hier soir, le Villa Antinori, Toscane 2003. Cépage Sangiovese.
Nez surprenant de fleurs, de fruits légèrement confiturés. En bouche, on retrouve le fruit acidulé typique des vins italiens. Notes de compote de prunes, un côté légèrement boisé, du croquant et du velouté, très belle longueur.

L’Italie a du bon !
Ce Rosso di Montalcino 2004, produit par la maison Conti Costanti, est issu du cépage Brunello.
Nez miellé, fruité. En bouche ce sont les fruits rouges frais qui dominent, accompagnés par le bonbon acidulé et la Bergamote. Bon équilibre et jolie fraîcheur. Petites notes de thym et de romarin qui ne sont pas pour me déplaire. Un ensemble très plaisant.

And the Winner is…
Château Branne-Cantenac 2001, 2ème Cru Classé à Margaux. Assemblage Cabernet Sauvignon en majorité, Merlot, Cabernet Franc et une pointe de Carmenère.
Une merveille de finesse et d’élégance, tant au nez qu’en bouche. Notes de caramel, de mûres, délicatement boisées. Long, long, long !
A mon sens, ce vin atteindra sa pleine maturité dans deux ou trois ans.  

Et pour se restaurer…

Une fois encore, nous avons eu la chance de goûter aux sympathiques amuses bouches du chef, Olivier Garnier.
 
Thon poêlé aux graines de sésame, fondant et savoureux.
Cake aux olives vertes et lardons dans lequel on jurerait qu’il y a de la vanille !
Gaspacho avec de minuscules dés de fenouil et de courgette.
Petites sardines.
Boudin noir et encore bien d’autres choses délicieuses…
Avec des couverts en bois !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article

commentaires