Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 11:14

Qui n’a jamais expérimenté le grand moment de solitude dans le rayon vin d’un supermarché ? C’est bien simple,  face à une bouteille inconnue, on ne sait jamais vraiment sur quoi on peut tomber ; même son prix n’est plus vraiment un indicateur de qualité. 
Alors quel bohneur lorsque l'on tombe vraiment bien, et que le contenu de la bouteille nous a tant séduit que l'on coure se réapprovisionner. Je ne connais personne qui ne vive pas comme une petite victoire, la découverte d’un vin bien sous tout rapports … qualité/ prix. Quelle satisfaction d’avoir une -ou plusieurs- adresse de référence, que l’on connaît, que l’on aime, à laquelle on est fidèle et dont on parle autour de nous -non sans notre petite fierté.

 

Le Château Saint-Ahon fait partie de ma petite liste de références. Pour la petite histoire, mon frère Cyrille, qui est moins familier avec l’univers du vin, l’avait lui-même découvert de son côté et m’en avait fait un commentaire enthousiaste avant que je ne lui dise que moi aussi, je connaissais… Les grands esprits se rencontrent ! 

Dans mon échelle de références vin, Saint-Ahon fait partie de cette catégorie de vin élégants, raffinés, que l’on est heureux de servir lorsque l’on reçoit  ou d’apporter chez des amis à l’occasion d’un dîner, et qui toutefois restent dans des prix tout à fait raisonnables et abordables. Le bon filon en somme. (pour donner un ordre d’idée, le 2005 est à 11, 95€ la bouteille)
 

Pour situer…

Le Château Saint-Ahon est un Cru Bourgeois. D’appellation Haut-Médoc, la propriété est située sur la commune de Blanquefort. Il appartient à la famille Courcel. 
 

Quelques mots sur la production
Avec quelques trente hectares de vignes, le Château Saint-Ahon produit un vin dont l’assemblage est composé en majorité de Cabernet Sauvignon et complété par du Merlot, du Cabernet Franc et du Petit Verdot.
Le vin est élevé 12 mois en barriques de chênes à 20% neuves.

Commentaires de dégustation

Château Saint-Ahon 1990
J’ai dernièrement eu la chance de déguster ce beau millésime grâce à Paulin Escouboué, le maître de chai du château.

Jolie robe aux reflets tuilés, orangés. Nez de fruits cuits, de fruits bien mûrs, délicatement boisé. En bouche il est créée la surprise par sa fraîcheur (à l’aveugle j’aurais pensé qu’il s’agissait d’un 1995). Il reste vif pour son âge. Il présente des fruits rouges frais, une note fumée et un côté fruits confits et abricot sec en fin de bouche. Belle longueur. Très beau vin. 

Château Saint-Ahon 2001

C’est le premier millésime de Saint-Ahon que j’ai goûté et c’est l’un des mes préférés. Je le trouve même supérieur au 2000.

Nez de fruits noirs. En bouche il est plutôt souple et présente des arômes de fruits noirs et d’épices. Longueur suave avec du bois très discret.


Château Saint-Ahon 2005

Une belle réussite pour ce millésime exceptionnel.

Belle complexité aromatique avec des fruits mûrs, du chocolat et des arômes de torréfaction. Je trouve que pour ce millésime, on monte en grade au niveau intensité.

Les tanins sont encore un peu vifs, quelques années de garde leur permettront de bien s’intégrer et de s’assouplir. 

Mirabel - Le rosé de Château Saint-Ahon 2007

Un rosé issu exclusivement de Cabernet Sauvignon.

Un vin sur le fruit, fraise et framboise. Franc,  simple et bien fait, il est très agréable.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article

commentaires