750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Tartine Jeanne

Un Dîner au Bord de la Loire

Le week end dernier, Laurier et moi-même avons fait une petite escapade en Anjou avec notre ami Pierre-Yves qui travaille comme directeur technique dans une cave viticole locale. 

Première étape vendredi soir à Ancenis, jolie petite ville située à une quarantaine de kilomètres à l’Est d’Angers. Pour commencer notre week end en beauté, nous avons dîné dans un charmant petit restaurant sur les bords de Loire : « La Table du Pêcheur ».
 


Que boit-on ?
Avec ces chaleurs, un petit rafraîchissement est le bienvenu et le patron, très sympathique,  nous suggère un verre de Coteaux d’Ancenis, Domaine des Galloires, issu du cépage Malvoisie ou Pinot Gris, millésime 2007. Il s’agit d’un VDQS, c'est-à-dire Vin Délimité de Qualité Supérieure, qui correspond au « grade » en dessous de l’AOC, Appellation d’Origine Contrôlée).
Faisons donc honneur à la ville qui nous accueille pour la soirée et optons pour ce Coteaux d’Ancenis qui est un vin blanc moelleux. Au nez il présente des arômes de melon jaune, de fleurs blanches et de fruits exotiques. En bouche il est très légèrement perlant, il exprime le sucre d’orge avec un côté gourmand et croquant. Du gras et de la rondeur. Joli vin. 

J’attendais avec impatience ce séjour en Anjou, pour découvrir de nouveaux vins issus du cépage Chenin Blanc, que j’apprécie particulièrement. C’est pourquoi pour accompagner le dîner, nous avons choisi un Anjou blanc, Chauvigné, Domaine Richou 2005.
Le vin offre un nez de pierre à fusil, avec un côté miel d’acacias, d’abricot sec. Très minéral en bouche, il présente un côté très légèrement oxydatif accompagné par des notes de pousses de bambou, de pain d’épices, de bois vert, d’aromates frais tels que l’aneth et la menthe. Un vin vif et équilibré, très Chenin Blanc, tout pour me plaire !

Que mange-t-on ?
Un plateau de fruits de mer ! 


Le verdict
Très positif.
Au risque de paraître un peu frappée, je dois avouer que l’un de mes critères pour noter la qualité d’un restaurant dans son ensemble est l’état des toilettes. Eh oui ! C’est très important. Et là, je dois dire que c’était plus qu’impeccable. Très bien équipées, et joliment décorées, sans lourdeur ni faute de goût, ces toilettes étaient extrêmement propres. Un vrai bonheur !
Deuxième critère d’ordre plus gastronomique, le pain. Là aussi, un sans faute. Délicieusement croustillant avec une mie moelleuse mais dense.
Nous avions tous commandé des fruits de mer donc il m’est difficile de juger les autres plats, mais les assiettes voisines avaient l’air plus qu’appétissantes… 
Plus combler le tout, le patron nous a gentiment offert une bouteille du Coteaux d’Ancenis donc nous avions pris un verre pour l’apéritif.  Je suis conquise !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ariane 09/04/2019 19:55

Bonjour,
je tombe sur ton article aujourd'hui, je ne sais pas si tu liras mon commentaire...
Tu m'as fait rire en parlant des toilettes comme critère ; moi aussi c'est un critère important. Quand j'étais petite, je donnais des notes au WC des restaurants - un des musts pour moi reste Le restaurant de l'Orangerie à Blois :-)
Sinon, je n'habite pas très loin d'Ancenis - si le restaurant dont tu parles existe encore, j'y ferais bien un tour...

Jeanne Girardot 10/04/2019 11:21

Bonjour Ariane,
merci beaucoup de ton commentaire :))
Rassurée de savoir que je ne suis pas toute seule à juger les toilettes! :)))
Ce billet date de 11 ans déjà, alors je ne sais pas si ce restaurant existe encore ou si ses toilettes sont toujours impeccables... Tu me tiendras au courant?
Merci encore et à très bientôt,

cuisine85 03/07/2008 07:50

Je découvre ton blog et je suis ravi de trouvé une oenologue qui apprécie les vins d'Anjou !
Je vais revenir pour une visite approfondie de tes articles qui sont très documentés ... mais pas chi...ts...
Amitiés Patrick