Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 06:36

Pour ce qui est des épices, il faut vraiment que je m’y prenne avec extrême précaution. En effet, Laurier ne digère –vraiment- pas bien la nourriture épicée. 

Ayant travaillé dans une Winery en Californie, il a été plus que vacciné par la cuisine mexicaine. Pendant les vendanges, les ouvriers mexicains étaient chargés de passer commande pour les repas de midi. Vous imaginez bien qu’ils ne mangeaient pas chinois. C’était plutôt taco ou burrito à tous les repas et côté épices et piment, ils n’y allaient pas de main morte. Non contents de la triple dose de piment dans leur burrito, ils allaient même jusqu’à mordre à pleines dents dans de petits jalapeños qu’ils faisaient pousser chez eux.

Laurier avait beau s’évertuer à leur répéter : « sans épices mon burrito ! », rien n’y faisait. Il faut dire qu’un mexicain ne conçoit pas un burrito sans épices… Ni aucun autre plat d’ailleurs.

Quoi qu’il en soit, mes préparations culinaires se doivent d’être peu épicées, sinon, Laurier se rabat sur mon stock de pâtés, pire, il veut aller au Mac Do… 



Les ingrédients pour ce Chili pas trop épicé :
1 boite de haricots rouges
300g de bœuf haché
3 tomates
4 cuillers à soupe de concentré de tomates
1 oignon blanc
2 oignons rouges
2 gousses d’ail
2 cuillers à soupe de persil ciselé
1 cuiller à soupe de coriandre ciselée
1 cuiller à café de cumin
1 cuiller à café de poudre de chili
2 cuillers à café de sucre roux
1 poivron rouge
1 pincée de paprika
Huile d’olive
1 pincée de sel
1 pincée de poivre concassé

Préparation
1. Couper les tomates en dés et les saupoudrer de bouillon e bœuf en poudre. Ciseler les herbes et en ajouter une partie sur les tomates. Saler, poivrer et arroser d’huile.

2.
Faire dorer les oignons et les gousses d’ail émincés dans de l’huile d’olive. Ajouter la viande de bœuf hachée et le reste des herbes ciselées.

3.
Ajouter les tomates assaisonnées, ainsi que l’ensemble des épices. Ajouter enfin les haricots rouges et laisser cuire à feu doux 30 minutes.

Servez avec du riz et pourquoi pas du maïs en grains.

Si vous voulez rendre ce chili épicé, ajoutez-y des petits morceaux piments jalapeños.

Comme il n’est pas trop épicé, un Côtes-du-Ventoux sera le bon compagnon de ce Chili. Il s’agit d’un vin rouge du Rhône généralement composé de Syrah et de Grenache. Sa fraîcheur et son côté rustique répondra très bien à ce plat, en particulier s’il est jeune.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article

commentaires

fournier cyrille 28/09/2008 13:53

chere Jeanne je ne sais pas si tu lis les commentaires mais j'essais .Je me presente,cyrille de gassies en kiné, ton blog est vraiment un tres bo travaille.j'aimerais un contact avec toi pour profiter de tes connaissances oeno.j'spere que tu liras et surtout ke tu me repondras.je penses ke maintenant tu vas mieu.
tres amicalement cyrille.

lory 11/09/2008 10:47

mmmmmmmh,il me donne bien envie ton chili!!