Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 07:00

Lorsque nous habitions en Californie, il nous arrivait bien souvent de « boire international » car nous avions accès à une foultitude de très beaux vins venant des quatre soins du monde. En France, nous sommes un peu -beaucoup- chauvins, et les vins étrangers qui se baladent dans nos linéaires ne sont pas dignes de ce nom. La plupart du temps ce sont des marques dont la qualité est loin d’être le reflet des jolies choses qui se font par delà nos frontières. 

Nous avons récemment eu l’occasion de voyager oenologiquement au Liban. Un bien beau voyage assurément ! Il s’agit d’une bouteille du Château Ksara, manifestement l’un des fleurons de la viticulture Libanaise. On ne s’en douterait pas, mais le Liban produit de bien jolis vins !...

Pour situer
Le Château Ksara et son vignoble sont situés au Liban, dans la Bekaa Valley, à une trentaine de kilomètres à l’Est de Beyrouth. Eh oui, le Liban produit du vin, même du très bon vin ! Cette vallée viticole, qui s’étend sur près de 120 kilomètres, bénéficie d’un climat méditerrannéen. Le Château Ksara y produit des vins depuis plus de 150 ans.
Le sol est composé d’argile couleur brique et de calcaire. 

Quelques mots sur la production
Le Château Ksara cultive une large palette de cépages. Pour ses vins rouges et rosés, il s’agit du Cabernet Sauvignon, du Merlot, du Cabernet Franc, de la Syrah, du Mouvèdre, du Tempranillo, du Grenache, du Carignan et du Cinsault. Pour ce qui est des blancs, ce sont le Chardonnay, le Sauvignon, le Semillon, le Gewurztraminer,  le Muscat, la Clairette et l’Ugni-blanc. Qui poussent dans la Bekaa Valley.

La bouteille que nous avons dégustée était une Réserve du Couvent 2006. Issus d’un assemblage de Syrah, de Cabernet Sauvignon et de Cabernet Franc.

Note de dégustation
Très intense au nez, il présente un beau fruit. C’est une explosion d’épices, de fruit bien mûr, de cerise, de bonbon acidulé avec un petit côté pruneau.
En bouche, c’est poivré, épicé, avec des arômes de fruits des bois, de fruits noirs mûrs. Ce vin est puissant et souple à la fois. La légère amertume en fin de bouche trahit la jeunesse de ce vin qui mériterait sans doute deux à trois ans de cave. Les tanins sont cependant agréables et bien intégrés. L’ensemble est bien équilibré avec une finale suave et toute en finesse.

Côté accord mets-vin
Nous avons dégusté ce vin sur le Lapin au Laurier dont je vous ai donné la recette récemment...

Photo Carte, Crédit: Internet

Partager cet article

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article

commentaires

macq 06/01/2009 18:21

Salut Jeanne, le mot KSAR en libanais veut dire chateau, c'est un dérivé du mot KRAK qui désigne un chateau fort des croisades, en général du XII siècle et ce qui correspond à peu prés à la troisième croisade, celle juste aprés celle des enfants et avant celle des rois qui est la cinquième je crois. Les arabes disent KSOURS et le prononce comme ça. Bisous et le bonsoir à ton mari. BORIS

Titouan 11/11/2008 16:32

Vin excellent en effet.
Apres le vin libanais, a quand le vin afghan?

clemenciel 19/10/2008 17:10

encore une belle découverte... Que c'est agréable de te visiter! Une petite surprise t'attend sur mon blog!

docadn 19/10/2008 15:06

En effet difficile de trouver les vins libanais en France hormis dans les restos libanais ou l'on retrouve parfois "la référence viticole de la Bekaa" : Château Kefraya que je trouve souvent un poil trop boisé et onéreux...
Cordialement