Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tartine Jeanne

Boeuf Bourguignon, un peu bordelais...

La préparation du bœuf bourguignon est étonnamment rapide. En revanche, c’est la cuisson qui nécessite un peu de temps. Cela dit, la préparation de ce plat un ou deux jours à l’avance ajoute à sa saveur et permet aussi de ne pas passer sa soirée en cuisine…

En ce qui me concerne, je prépare le bœuf bourguignon presque invariablement avec du vin rouge… de Bordeaux. Cela n’a rien de discriminant, ni de chauvin, je trouve simplement que le Bordeaux donne à ce plat un goût plus corsé, peu être un peu plus anguleux, en raison de la structure tannique plus importante de ce vin. Bien sûr, cela n’engage que moi…

 


Les ingrédients pour 4 à 6 personnes:
1 kg de bœuf (paleron, par exemple) coupé en cubes
2 gros oignons émincés
6 carottes coupées en rondelles
1 cube de bouillon de bœuf dilué dans 15cl d’eau avec un bouquet garni
150g de champignon de Paris émincés
200g de lardons fumés
1 litre de vin rouge, du Bordeaux pour moi…
2 cuillers à soupe de farine
Quelques brins de persil frais ciselés
1 noix de beurre
Sel
Poivre

Préparation
1. Dans une cocotte, faire revenir les lardons et y ajouter les carottes, les oignons et les champignons. Lorsque les oignons sont translucides, ôter de la cocotte et réserver.

2.
Dans la même cocotte, faire fondre le beurre et y jeter les cubes de bœuf. Une fois saisis, faire un roux en y ajoutant la farine. Bien remuer et ajouter les carottes, les oignons et les champignons. Mouiller avec le bouillon, puis le vin. Il faut que durant toute la cuisson, le liquide recouvre l’ensemble du contenu de la cocotte.

3.
Laisser cuire 2h à 2h30, en fonction de la taille des cubes de bœuf. Ajouter le persil ½ heure avant la fin de la cuisson.

Il m’arrive souvent d’arrêter la cuisson à 1h30, de laisser refroidir, puis de reprendre la cuisson 1h30. Je trouve intensifie les saveurs du plat et rend la viande encore plus tendre.

Voilà, rien de bien compliqué pour un résultat toujours épatant.


Bien sûr « bourguignon » appelle la Bourgogne avec, par exemple, un Nuits-Saint-Georges dont l’élégance subtile s’allie à une structure pleine de finesse.

C
ependant, avec le Bordeaux comme vin de cuisson, j’opte pour un Saint Emilion pour l’accompagner…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Perle 11/01/2014 04:20

Recette faite aujourd'hui pour lutter contre le froid polaire qui sevit en ce moment aux USA. Le vin etait Californien mais ce fut un regal!! Super facile et delicieux...

Perle 21/01/2014 01:13

Desolee pour le temps de reponse, je n'ai pas vu le temps passer. C'etait un Shiraz, je ne me rappelle plus la location exacte. J'ai servi le meme vin a table. Depuis que je suis ici, je prefere les shiraz que je trouve plus "charpentes" peut-etre... Mais je ne suis en rien une connaisseuse

Jeanne Girardot 11/01/2014 14:35

Merci Perle pour votre commentaire! Très bien le vin Californien! C'était quoi? Et vous l'avez accompagné d'une bouteille de vin Californien aussi? Je suis curieuse tout simplement parce que j'ai vécu à Napa :)
Bon courage pour endurer le froid!
A très bientôt,