Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tartine Jeanne

Croustillant aux Coings et au Camembert

C’est la saison des coings ! Les pâtes de coing régalent petits et grands et les bocaux de compote et de gelée font leur grand retour au petit déjeuner et s’empilent dans les placards pour notre plus grand plaisir. 

Le coing se cuisine traditionnellement sucré, mais pourquoi ne pas lui faire une petite place en entrée ou en plat principal ? Comme la pomme, le coing y a tout à fait sa place, que ce soit pour accompagner une viande, un poisson ou du fromage. C’est d’ailleurs ce que j’ai choisi de faire aujourd’hui en associant le coing à du camembert, pour faire de délicieux croustillants que l’on pourra accompagner d’une salade par exemple…


Les ingrédients pour 4 personnes:

 4 feuilles de brick
 2 coings
 150g de Camembert
1 grosse noix de beurre salé
3 cuillers à soupe de cassonade, ou sucre roux
1 cuiller à café de sarriette ciselée
½ cuiller à café de mélange de poivres concassés
½ cuiller à café de fleur de sel

Préparation
1. Peler et couper les coings en tous petits dés, comme pour une brunoise. Couper des lamelles de Camembert.

2.
Dans une sauteuse, faire fondre le beurre et y jeter les dés de coing. Les faire dorer, puis,  ajouter un verre d’eau. Remuer le tout. Couvrir et laisser cuire une vingtaine de minutes à feu doux. A 5 minutes de la fin de la cuisson, ajouter la cassonade et bien remuer. Arrêter la cuisson et laisser refroidir.

Il est nécessaire que le coing cuit soit froid au moment de faire les croustillants sinon la feuille de brick se percerait.

3.
Sur une feuille de brick, étaler une cuiller à soupe de coings, saupoudrer de sarriette, ajouter quelques lamelles de Camembert saler, poivrer ajouter encore un peu de sarriette et enfin une cuiller à soupe de coings. Refermer la feuille de brick.


4.
Dans une poêle, faire fondre un peu de beurre et faire cuire les croustillants à feu doux 3 à 4 minutes par face.


   

Pourquoi ne pas suivre le fil de l’accord sucré salé en choisissant un vin blanc liquoreux. Ici je choisis un Barsac, qui fait partie de l'appellation Sauternes. A mon sens, les vins de Barsac ont l'avantage de présenter une plus grande fraîcheur que leur congénères de Sauternes, ce qui allège la sensation de sucre plutôt imposante chez les liquoreux.
N
ous avons dégusté ces croustillants en entrée sur un Château Coutet 1998 l'accord était tout simplement fabuleux.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bora 04/02/2013 22:57

Coucou Jeanne,
j'ai fait ces petits croustillants et c'était un petit plaisir pour les papilles : http://bocook.wordpress.com/2012/12/22/croustillants-aux-coings-et-camembert/
Merci merci.

Chocobéa 12/11/2009 21:54


ça a tout simplement l'air délicieux. Je ne connaissais pas l'accord coing-camembert , plutôt habituée à l'accord pommes-camembert. Avec un Sauternes, voilà qui parfait le tout !
Bravo !
Et à bientôt sur www.chocobea.com !


lilibox 10/11/2009 14:02


cela m'a l'air délicieux et les coings + fromage, j'adore!
Merci.