Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tartine Jeanne

Guacamole

J’ai tout récemment réalisé que je n’avais pas de recette attitrée de guacamole sur le blog. Si sur certaines recettes, j’explique ma façon de le faire, je n’ai jamais consacré un billet entier à ce délicieux écrasé d’avocat. Il est pourtant récurrent dans ma cuisine, alors je n’ai pas résisté à lui rendre ses lauriers…

Généralement, lorsque je prépare du guacamole, c’est pour accompagner un plat mexicain, ou alors un burger à la californienne. Mais je dois bien l’avouer, la plupart du temps, je finis toujours pas en préparer au moins deux fois plus que nécessaire pour ma recette, car des doigts subitement garnis de chips, de  ou autres morceaux de pain, se promènent immanquablement autour de mon bol.

Bon, c’est vrai, mes doigts aussi plaident coupable, mais ils ne se laissent tenter qu’après avoir commencé par lutter contre les assaillants, puis cédé à la pression extérieure.

Laurier ne sait pas s’arrêter lorsqu’il s’agit de guacamole. Tout comme les œufs durs à la mayonnaise, il se jette dessus jusqu’à ce qu’indigestion s’en suive. C’est à désespérer surtout quand on a préparé tout un repas succulent et qu’après l’apéro on s’entende dire « Y’a encore tout ça à manger, mais j’ai plus faim moi ! ».

 

Guacamole.JPG

 

Les ingrédients pour 6 personnes:
 2 avocats bien mûrs
le jus d’un demi citron vert
 1 bonne cuiller à soupe de coriandre fraîche ciselée
1 petit oignon rouge haché
1 pincée de piment, à défaut, du piment d’Espelette
1 gousse d’ail écrasée
 1 bonne cuiller à soupe d’huile d’olive
1/2 cuiller à café de sel

Préparation
1. Peler les avocats. Oter leur noyau et les couper en petits morceaux. A l’aide d’une fourchette, écraser l’avocat avec un peu de jus de citron vert. Il peut y avoir quelques morceaux si l’on aime.


2. Ajouter l’échalote et l’ail, ainsi que le piment, la coriandre, l’huile d’olive, le poivre et le sel. Bien incorporer l’ensemble, ajuster l’assaisonnement.
Il m'arrive d'ajouter du fromage frais (type Saint Morêt ou Philadelphia) si mes avocats son petits et que j'ai peur de ne pas avoir assez. Cela accentue la douceur et le crémeux du guacamole, à condition de ne pas avoir la main trop lourde. Attention, cette pratique est à ne pas avouer car c'est une véritable hérésie pour les Sud Américain...  

On pourra aussi l’accompagner de tomates émondées et coupées en brunoise (tout petits dés) avec éventuellement un oignon rouge coupé de la même façon.
 

Guacamole-2.JPG
Si le guacamole n’est pas consommé immédiatement, il faudra alors de conserver au réfrigérateur en recouvrant d’un filet de jus de citron et d’huile d’olive et d'un film étirable en contact direct, pour éviter qu’il ne s’oxyde.


a - Mon-accordPour accompagner cet apéritif, je quitte la France et retrouve avec bonheur les Etats Unis, la Californie plus précisément. Je choisis un vin blanc sec issu de cépage Sauvignon blanc, originaire de Sonoma Valley.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article