Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tartine Jeanne

Terrine de Lapin aux Noisettes et aux Pruneaux

Je le disais encore tout récemment avec ma recette de  lapin aux champignons, la saison de la chasse nous apporte chaque année pas mal de gibier. Le lapin tout particulièrement. Cet article avait été l’occasion de me rendre compte que je n’avais encore jamais posté ma recette fétiche de terrine de lapin, alors voilà qui est chose faite.. Essayez, elle est à tomber!

Terrine-de-Lapin-aux-Noisettes-et-aux-Pruneaux.jpg

Les ingrédients pour une belle terrine:

1 lapin

10 pruneaux dénoyautés

2 poignées de noisettes entières

300g de lardons

300g de barde de lard

1 œuf

3 biscottes

10cl de lait

1 petit verre d’Armagnac

1 grosse noix de beurre

1 brin de romarin

1 brin de thym

1 pincée de carvi

1 pincée de 4 épices

1 petite cuiller à café de fleur de sel

1 petite cuiller à café de mélange de poivres concassés


Préparation

1. Découper et désosser le lapin. Découper quelques lamelles dans les blancs et les réserver. Mettre le reste de la viande dans le bol du mixeur. Ajouter les lardons, les épices, les aromates, le poivre, le sel, l’œuf, les biscottes, le lait, la barde, l’Armagnac et mixer le tout assez finement.


2.
Dans une poêle, faire fondre le beurre et y saisir les lamelles de viande. Réserver. Faire griller les noisettes 5 minutes au four.


3. Couper les pruneaux en petits morceaux et les ajouter, ainsi que les noisettes grillées, à la viande hachée. Bien mélanger l’ensemble. Préchauffer le four à 150°C et préparer un grand plat large avec de l’eau.


4. Dans le fond d’une terrine verser une première partie du mélange. Disposer les morceaux de viande revenus sur le mélange et verser le reste de la viande hachée. Bien tasser et refermer la terrine.


5. Placer au four et laisser cuire 1h30 à 150°C. Laisser refroidir et mettre au frais. Attendre 48 heures avant de déguster.


Pour en faire des bocaux
Préparer le même mélange et disposer dans des bocaux. Bien nettoyer le couvercle et refermer fermement. Placer dans un autocuiseur et remplir d’eau. Il faut que l’eau dépasse largement les couvercles.
Laisser cuire 50 minutes à partir du sifflement. Laisser refroidir dans l’eau de cuisson pour éviter le choc thermique.

Le mieux est d’attendre un bon mois avant d’ouvrir vos bocaux.

a - Mon-accordJ’hésite entre deux options, alors je vous les donnerai toutes les deux! La première, un vin rouge du Rhône, un Crozes-Hermitage qui se caractérise par des arômes de fruits rouges, d’épices et une jolie complexité animale.

La seconde option serait d’y associer un vin blanc liquoreux pour faire une parallèle avec les notes sucrées et épicées de la terrine. Pourquoi ne pas choisir un Monbazillac.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Patrick Cadour 16/01/2012 15:44

Ma chapelure provient de petits pains d'épeautre grillés que j'achète en boutique bio, et que je passe au mortier, c'est le top après la chapelure jamponaise Panko... Bises aussi ;-)

poune 15/01/2012 21:07

Très belle terrine !!

AurelieWa 15/01/2012 11:36

cette terrine me fait bien envie, je l'adore :)

Patrick Cadour 14/01/2012 19:33

3 biscottes ? Et je fais quoi du reste du paquet?

Je la trouve super cette recette, je vais sans doute m'y pencher un de ces jours...

Jeanne Girardot 15/01/2012 12:17



Euh... de la chapelure? Ou alors plutôt que des biscottes, tu peux mettre de la chapelure... A bientôt, bises,