Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 06:30

Quand j’ai réalisé mon  pesto de sauge il y a quelques temps, j’en avais fait quelques bocaux pour pouvoir en profiter encore quelques temps.
Grands amateurs de pizzas, nous les faisons souvent à la tomate, mais j’aime aussi de temps en temps faire des pizzas blanches, à base de ricotta. J’ai du coup eu envie de mettre mon pesto à l’honneur sur une jolie pizza. Ce fut un vrai régal. 


Pizza-au-Pesto-de-Sauge-2.JPG

Les ingrédients pour 6 personnes:
 1  pâte à pizza
 125g de mozzarella
 100g de ricotta
 4 cuillers à soupe de pesto de sauge
2 tours de poivre du moulin
1 pincée de sel

Préparation
1.
Préchauffer le four à 250°C. Etaler la pâte à pizza très finement.

2. Parsemer le dessus de la pâte de ricotta, de mozzarella coupée en morceaux et étaler le pesto de sauge. Passer au four une dizaine de minutes à 250°C ou jusqu’à ce que la mozzarella soit totalement fondue et commence à dorer.


Pizza-au-Pesto-de-Sauge.JPG


a - Mon-accordJ’opte pour un vin rosé originaire des Côtes de Provence, pour le fruité et le côté ensoleillé…

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 06:30

Voici les fameuses tartines qui sont à l’origine du nom de ce blog ! Je les ai imaginées il y a quelques années, lorsque nous vivions en Californie. A l'époque, nous nous délections des fameuses « heirloom tomatoes » aux couleurs flamboyantes. Quel délice !

Ces espèces de petites bruschette, composées de pain aux raisins secs, aux noix et aux carottes, tartinées de chèvre frais et agrémentées de tomates et de basilic, ont immédiatement séduit Laurier et c’est lui qui les a baptisées de ce petit nom. Elles sont devenues un très grand classique de ma cuisine et je ne m’en lasse pas. Elles ont toujours un franc succès que ce soit à l’apéritif ou en entrée.

Essayez-les, elles en valent vraiment la peine !


Tartines-Jeanne.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:
 12 tranches de Harvest Bread  ou pain aux noix ou encore aux raisins secs
 100g de fromage de chèvre frais
 2 belles tomates bien mûres
Quelques feuilles de basilic
4 cuillers à café de miel liquide
1 grosse gousse d’ail
2 cuillers à soupe d’huile d’olive
2 cuillers à soupe de vinaigre balsamique
1 tour de poivre du moulin
½ cuiller à café de fleur de sel

Préparation
1.
Faire légèrement griller les tranches de pain. Les frotter avec la gousse d’ail. Couper les tomates en rondelles.
Le fait de griller des tranches de pain facilite grandement le frottage à l’ail.

2. Disposer quelques gouttes de miel liquide sur chaque tranche de pain (très peu). Etaler ensuite le fromage de chèvre frais sur les tartines.

3. Préchauffer le four à 180°C. Disposer les rondelles de tomates sur les tartines. Ajouter le basilic grossièrement ciselé. Saupoudrer de poivre et de fleur de sel. Asperger d’huile d’olive et de vinaigre balsamique.

4. Passer au four pendant 10 à 15 minutes ou jusqu’à ce que les tomates soient légèrement flétries.
Il m’arrive souvent de les couper en deux 3 ou quatre en fonction de la taille des tranches de pain. Cela fait de délicieuses bouchées pour l’apéritif !

Tartines-Jeanne---Avant-Cuisson.JPG

 a - Mon-accordJ’aime l’idée d’un blanc sec bien frais pour accompagner ces petites tartines, c’est pourquoi je propose un Bandol blanc, originaire de Provence.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 06:30

Je vous en parlais il y a quelques jours, j’ai fait le plein de ratatouille pour l’hiver !  Du coup, j’en ai profité pour commencer dès à présent à la décliner sous différentes formes. Mon mari, Laurier est un très grand amateur de Hachis Parmentier . Si reste un inconditionnel de cette recette avec des pommes et des cornichons, il ne dit pas non lorsque je me lance dans la réalisation de variantes.

C’est ainsi que j’ai eu envie d’utiliser ma ratatouille dans ce fameux plat. Rien de plus simple si vous êtes déjà en possession de ratatouille préparée, ainsi que d’un reste de purée, sinon, une purée en flocons fera tout aussi bien l’affaire !

Parmentier-a-la-Ratatouille.jpg

 

Les ingrédients pour 6 à 8 personnes:
 300g de purée maison
 400g de ratatouille
 400g de viande hachée
 1 oignon émincé
3 cuillers à soupe de Parmesan râpé
1 petite noix de beurre
1 cuiller à soupe d’huile d’olive
½ cuiller à café de poivre moulu
½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Dans une sauteuse, faire blondir l’oignon dans l’huile d’olive. Quand celui-ci devient translucide, ajouter la viande hachée. Lisser cuire 5 minutes en remuant de temps en temps. Incorporer la ratatouille et laisser encore cuire 3 à 5 minutes en remuant pour bien mélanger l’ensemble des ingrédients.

2. Préchauffer le four à 180°C. Dans un plat à gratin, verser le mélange de ratatouille et de viande. Couvrir de purée, puis saupoudrer de Parmesan râpé. Déposer une noix de beurre sur le dessus pour aider la croûte à dorer.

3.  Passer au four une bonne vingtaine de minutes, ou jusqu’à ce que le dessus soit doré.

Parmentier-a-la-Ratatouille-2.JPG

a - Mon-accordUn vin rouge tel un Bourgueil (Loire), fruité et épicé sera sympathique avec ce hachis Parmentier aux légumes.

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 06:30

    Notre potager continue de nous offrir les de délicieuses et superbes tomates. Nous en avons à profusion, et elles s’invitent dans notre assiette à presque chaque repas, pour notre plus grand plaisir. Le champ de possibilités culinaires est si large que nous n’arrivons pas à nous lasser, et je redoute déjà la fin de l’été…

Cette recette est l’une de mes préférées pour accommoder nos belles tomates. Avec sa petite pointe d’ail, le croquant des croûtons et la saveur sympathique de l’oignon frais, c’est tout simplement divin…

Panzanella.JPG
Les ingrédients pour 6 personnes:
 5 belles tomates bien mûres
 1 gros oignon frais
1 petite botte de basilic frais
3 cuillers à soupe d’huile d’olive
1 cuiller à soupe de vinaigre balsamique
quelques tour de moulin à poivre
1 cuiller à café de fleur de sel

Pour les croûtons
 100g de pain rassis
 1 grosse gousse d’ail
5 cuillers à soupe d’huile d’olive

Panzanella---Croutons-avant-cuisson.JPGPréparation
1.
Commencer par préparer les croûtons en frottant le pain avec la gousse d’ail. Le couper ensuite en dés et Panzanella---Croutons-apres-cuisson.JPGles répartir sur une plaque de four recouverte de papier cuisson. Asperger d’huile d’olive et d’herbes de Provence. Passer au four préchauffé à 250°C pendant 4 à 8 minutes ou jusqu’à ce que les dés commencent à dorer. Laisser refroidir.

2. Couper les tomates en gros dés, ciseler le basilic, émincer l’oignon frais.

3. Dans un grand saladier, mélanger les dés de tomates, l’oignon émincé, les croûtons, le basilic ciselé, l’huile d’olive, le vinaigre, le sel et le poivre.
C’est prêt.

Panzanella-2.JPG
On pourra déguster cette panzanella tout de suite pour un côté croquant, ou si l’on patiente une heure ou deux, le jus des tomates, l’huile d’olive et le vinaigre auront attendri le pain. C’est selon votre préférence …

a - Mon-accordUn vin blanc fruité et rafraichissant sera parfait sur cette salade à l’italienne, c’est pourquoi il me semble qu’un Cheverny, issu de la Vallée de la Loire, sera à sa place. 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 06:30

J’ai toujours des Carambars à la maison. Que ce soit pour la cuisine ou pour les savourer tout simplement. J’en raffole. Je les aime en particulier lorsqu’ils sont un peu tendres alors je les mets dans les poches arrière de mon jean pour les ramollir avant de les manger, ou alors –encore plus inavouable-  sous mes cuisses lorsque je suis assise sur le canapé devant un film…

Mais outre le fait de me goinfrer avec ces bonbons, j’en fais très souvent des desserts, en les ajoutant dans des tartes, des gâteaux, j’en fais des  cupcakes ou des glaces

Cette fois-ci ce sont de délicieuses crèmes qui les ont mis à l’honneur… Rien de plus simple, si ce n’est l’attente entre la cuisson et le repos… A part ça, c’est la simplicité même !

Petits-Pots-de-Creme-aux-Carambars.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:
15 Carambars
 50cl de lait entier
 20cl de crème liquide entière
 100g de sucre en poudre
 4 jaunes d’œuf

Préparation
1.
Dans une casserole faire chauffer à feu doux le lait et la crème dans lesquels on fera fondre les Carambars.

2. Pendant ce temps, dans une jatte, battre les jaunes d’œuf avec le sucre en poudre.

3. Lorsque le lait commence à frémir, le verser très progressivement sur les œufs sans cesser de battre à l’aide d’un fouet.

4. Préchauffer le four à 150°C. Dans un large plat à gratin, déposer des ramequins et verser de l’eau de sorte à ce qu’elle atteigne la mi-hauteur des ramequins.

5. Recouvrir d’une feuille d’aluminium. Placer au four et faire cuire une petite heure.
Les crèmes doivent être tout juste prises et encore tremblotantes.

6. Laisser refroidir à température ambiante, puis placer au frais un moins 4 heures avant de servir.

Petits-Pots-de-Creme-aux-Carambars-2.JPG

a - Mon-accordUn thé ou un petit digestif.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 06:30

Depuis qu’elle est rentrée à l’école, j’ai le grand bonheur de profiter de ma petite Clotilde pour moi toute seule tous les midis et après midis.

Je m’amuse à imaginer ce qui lui fera plaisir pour le déjeuner en rentrant de l’école, mais parfois, je n’ai que peu de temps à consacrer à la préparation. C’est ce genre de petit plat que j’aime réaliser car c’est délicieux et ultra rapide à faire. J’ai toujours une boîte ou deux de lentilles dans mes placards, même si, je dois bien l’avouer, je préfère les cuire moi-même. C’est vraiment très pratique et cela permet de préparer un petit plat sympathique en un clin d’œil.

Cette recette est TRES TRES rapide à réaliser :  5 minutes si vous êtes efficace, 10 à 15, si vous devez aller cueillir le persil dans le jardin, laver la sauteuse qui est restée dans l’évier après le dîner de la veille, attraper la boîte de lentille qui est dans le placard, en haut, au fond, à droite, derrière les paquets de pâtes, de lasagnes, et toutes les autres boîtes de conserve…

C’est à vous !

Lentilles-au-Jambon.JPG

 Les ingrédients pour 2 personnes:
 300g de lentilles cuites  
 3 tranches de jambon blanc ou jambon de dinde – le fumé apporte une saveur sympathique…
 1 petite cuiller à café de moutarde
2 cuillers à soupe de crème fraîche
1 cuiller à soupe de persil frais ciselé
1 cuiller à soupe d’huile d’olive
2 tours de poivre du moulin
1 pincée de fleur de sel

Préparation
1.
Couper le jambon en petits carrés et les faire revenir dans une sauteuse avec un peu d’huile d’olive. Lorsqu’ils commencent à dorer, ajouter les lentilles, ainsi que la moutarde. Remuer le tout et laisser cuire une à deux minutes à feu très doux.

2. Incorporer ensuite la crème et remuer continuellement. Ajouter enfin le persil, le sel et le poivre.
C’est prêt !

Lentilles-au-Jambon-2.JPG

a - Mon-accordUn vin rouge de Loire me semble adapté pour ce plat simple, un Chinon, issu principalement de Cabernet Franc. Souplesse et caractère.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 06:30

Encore un grilled cheese ?! Eh oui, on ne se refait pas, que voulez vous !

Notre plant de sauge prolifère tellement que je ne sais plus quoi en faire. Alors le poulet rôti à la sauge et les canapés chèvre frais et sauge, je me lance dans un pesto avec cet aromate qui, comme le dit si bien mon mari Laurier « sent la transpiration » (mais ne l’empêche pas d’apporter une touche très savoureuse aux plats !). Avec une belle tomate, la sauge tient toutes ses promesses… Qu’en pensez-vous ?

Grilled-Cheese-Pesto-Sauge-et-Tomates.JPG

 

Les ingrédients pour 2 personnes:

 4 tranches de pain de mie complet

2 cuillers à soupe de fromage frais (type Saint Morêt)

 1 belle tomate cœur de bœuf bien mûre, coupée en rondelles

80g de mozzarella

1 noix de beurre

2 cuillers à soupe d’huile d’olive

½ cuiller à café de poivre blanc moulu

½ cuiller à café de fleur de sel

 

Pour le pesto

 2 belles poignées de feuilles de sauge

 20g de poudre d’amandes

 20g de poudre de noisettes

 15g de noix

 50g de Parmesan râpé

 1 belle gousse d’ail

3 à 6 cuillers à soupe d’huile d’olive

½ cuiller à café de poivre blanc

½ cuiller à café de fleur de sel

 

Préparation
Grilled-Cheese-Pesto-Sauge-et-Tomates---Cru.JPG1.
Préparer le pesto de sauge en mixant ensemble tous les ingrédients prévus pour ce dernier. Ajouter la quantité d’huile d’olive en fonction de la texture souhaitée.

On obtiendra bien davantage de pesto nécessaire que pour cette recette, cela permettra d’agrémenter des pâtes, une pizza ou ce que vous souhaiterez…

 

2. Etaler le fromage frais sur les tranches de pain.

 

3. Sur le fromage frais, ajouter une bonne couche de pesto, puis disposer une ou deux tranches de tomate. Ajouter ensuite de fines tranches de mozzarella, puis, saler et poivrer. Refermer  et exercer une pression de sorte à ce que les ingrédients se solidarisent.

 

4. Dans une poêle, faire fondre le beurre avec l’huile d’olive. Faire cuire chaque face pendant 3 à 5 minutes à feu doux.

Si vous avez la possibilité de couvrir, faites-le, cela permettra au fromage de bien fondre.

Grilled-Cheese-Pesto-Sauge-et-Tomates-2.JPG 

a - Mon-accordPour ce grilled cheese au pesto insolite, je propose d’opter pour un vin blanc sec du Sud. Je propose de se promener en Languedoc, vous connaissez l’appellation « Côtes de Thongue » ? Une appellation au nom rigolo pour un petit croque d’été sympathique.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 06:30

En ce moment, je me régale en préparant les déjeuners et goûters pour ma fille qui vient de rentrer à l'école. ce sont autant de petits moments de qualité partagés avec elle. Si elle est encore bien petite (elle n'a que deux ans et demi) elle est toujours ravie de m'aider à faire la cuisine, surtout si elle peut mélanger, casser les oeufs, mais surtout tremper ses doigts dans la pâte et goûter.

J'adore les muffins, en particulier lorsqu'ils sont bien moelleux et « moist » (humides, pas secs). Clotilde, elle aussi a adoré! Et puis, les Carambars apportent leur petite touche bien régressive, c'est parfait!
Je profite de partager cette recette pour participer au défi autour du goûter de recettes.de, "Fier de mon Goûter". Régalez-vous!

 

 Muffins Pomme, Caramel et Pécan 3


Les ingrédients pour 12 muffins:

 2 pommes

 10 Carambars coupés en tous petits morceaux

 75g de cerneaux de noix de pécan (+ 12 pour le décor)

 160g de farine complète

 80g de beurre demi sel

 60g de sucre roux

 2 cuillers à café de vergeoise brune (ou cassonade)

 1 œuf

 15cl de lait

1 sachet de levure chimique


Préparation
1.
Peler et râper la pomme. Battre l’œuf avec le sucre roux, puis ajouter le beurre fondu, le lait, ainsi que les pommes râpées. Ajouter ensuite la farine et la levure. Mélanger le tout jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse et homogène.

 

2. Ajouter les pépites de caramel, ainsi que les noix de pécan concassées (en conserver 12). Verser la pâte dans chaque moule à muffin.

 

3. Déposer un cerneau de noix de pécan sur le dessus de chaque muffin et saupoudrer de vergeoise brune.

 

4. Passer au four préchauffé à 180°C pendant 15 à 20 minutes. Il faut qu’ils soient fermes, dorés et bien gonflés.

 

 Muffins Pomme, Caramel et Pécan 2

a - Mon-accordUn petit thé pour le goûter?

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 06:30

Chez nous, il n’y a pas beaucoup de figues cette année, et elles sont petites. Je me suis cependant lancée dans la réalisation de quelques délicieux desserts car je ne pouvais pas passer à côté de ce fameux fruit de saison.

J’ai eu envie de réaliser un far, comme en Bretagne, mais aux figues fraîches plutôt qu’aux pruneaux. Je sais bien que certains bretons se sentiront insultés (pardon Patrick !), et que les puristes crieront à l’hérésie, mais qu’à cela ne tienne, tradition ou pas, nous nous sommes régalés !

Far-aux-Figues.JPG

 

Les ingrédients pour 6 personnes:

 12 figues fraîches entières

 50g de farine

 100g de Maïzena

 180g de sucre en poudre

 3 œufs

20cl de crème liquide

30cl de lait entier

1 cuiller à café d’arôme de vanille

1 cuiller à soupe de Rhum

beurre pour le moule


Préparation
1.
Battre les œufs avec le sucre. Ajouter la farine, la Maïzena, puis la crème et le lait progressivement tout en mélangeant afin d’obtenir un mélange lisse et homogène. Incorporer enfin l’arôme de vanille ainsi que le Rhum.

 

2. Préchauffer le four à 160°C. Dans un moule à manqué ou dans de petits ramequins individuels, disposer les figues entières, simplement équeutées, puis verser le mélange précédemment obtenu.

 

3. Placer au four et laisser cuire 35 à 40 minutes. Sortir du four et laisser refroidir.

  Far-aux-Figues-2.JPG

 

a - Mon-accordUn petit coup de Rhum ?

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 06:30

Jusqu’ici je ne m’étais jamais lancée dans la réalisation des cupcakes, leur préférant depuis toujours les muffins, en particulier ceux aux myrtilles.

C’est en allant chez Emilie et Cyril que j’ai eu envie m’y mettre. En effet, Emilie s’est lancée dans la réalisation quasi intensive de cupcakes et envisage même de les commercialiser localement. Pour cela elle a ouvert un blog : Millie’s Cupcakes, plein de délicieux petits gâteaux.

Fan de Carambar -qui soit dit en passant a été créé dans ma ville d’origine : Marcq-en-Baroeul, dans le Nord- j’ai eu envie de les mettre à l’honneur pour mes premiers cupcakes. Ce fut un véritable régal, en particulier avec leur petit cœur fondant… J’adore !

   Cupcakes-aux-Carambars.JPG

Les ingrédients pour 12 cupcakes

Pour les cupcakes

 150g de farine

 150g de poudre d’amandes

 150g de beurre ramolli en pommade

 150g de sucre

 3 œufs

 10cl de lait

 1 sachet de levure chimique

 

Pour le cœur fondant

 15 Carambars

 40g de chocolat blanc

10cl d’eau

 

Pour le « frosting » ou glaçage

 75g de beurre coupé en petits dés et ramolli en pommade

 75g de mascarpone

 100g  de sucre glace

 10 Carambars

6 cuillers à soupe d’eau


Préparation du « frosting » ou glaçage

1. Faire fondre les Carambars dans l’eau à feu très doux, sans cesser de remuer. Laisser refroidir complètement.

 

2. Dans une jatte, battre le beurre avec le mascarpone et le sucre glace. Incorporer ensuite les Carambars fondus et t(ravailler jusqu’à l’obtention d’un ensemble homogène et lisse.

 

3. Réserver au frais en attendant le montage.

 
Préparer les muffins

1. Préparer le cœur fondant en faisant fondre les Carambars dans l’eau à feu très doux, sans cesser de remuer. Ajouter le chocolat blanc dans la casserole et le laisser fondre. Bien mélanger le tout. Réserver.

 

2. Dans une jatte, battre les œufs avec le sucre. Lorsque le mélange blanchit incorporer la farine, la levure, la poudre d’amandes et le beurre pommade. Lorsque le mélange est homogène, délayer avec le lait.

 

3. Préchauffer le four à 180°C. Dans des petites caissettes en papier disposées dans des moules à muffins ou dans des caissettes en silicone, verser une partie du mélange précédemment obtenu (atteindre 1/3 de hauteur). Ajouter une petite cuiller à café de cœur fondant, puis verser encore un peu de pâte obtenue à l’étape 2 (atteindre les ¾ de hauteur).

 

4. Passer au four une petite quinzaine de minutes ou jusqu’à ce que les petits gâteaux soient dorés. Laisser refroidir sur une grille.

 

Montage

Lorsque les gâteaux ont refroidi, mettre le glaçage dans une poche à douille et procéder à la décoration de chacun.

 Cupcakes-aux-Carambars-2.JPG

a - Mon-accordUn thé ou une infusion ?

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article