Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 06:30

Le petit maraîcher du marché de Cadillac continue de nous régaler avec ses courgettes, vertes comme jaunes. Vous l’aurez sans doute remarqué, la tendance est à la salade de courgettes crues. Le plus souvent taillées en tagliatelles, les courgettes jaunes et vertes mêlent leur couleur dans l’assiette pour le plus grand plaisir des yeux.

Je les associe tantôt d’une petite touche de sucré avec des cranberries ou des raisins secs et un petit côté croquant avec des graines de courges ou des pignons, et enfin un peu de fromage, tantôt feta, tantôt mozzarella, ou parfois même parmesan en copeaux…

C’est vraiment un régal…

  Salade-de-Courgettes-2.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:


Option 1

 2 courgettes vertes et jaunes

 100g de feta

 3 cuillers à soupe de graines de courges grillées

 3 cuillers à soupe de cranberries (ou à défaut, de raisins secs)

4 cuillers à soupe de vinaigrette

 

Option 2

 2 courgettes vertes et jaunes

 100g de mozzarella

 3 cuillers à soupe de pignons grillés

 3 cuillers à soupe d’olives noires

4 cuillers à soupe de vinaigrette


Préparation
1.
A l’aide d’un couteau économe, faire des tagliatelles en éminçant les courgettes sur toute leur longueur.  Les disposer sur les assiettes de service.

 

2. Disposer la feta (ou la mozzarella) coupée en dés, les graines de courges (ou les pignons), les cranberries (ou les olives noires).

 

3. Napper le tout d’une cuiller à soupe de vinaigrette et servir immédiatement.

  Salade-de-Courgettes-3.JPG

a - Mon-accordUn petit blanc sec tout simple sera parfait pour cette salade estivale, choisissez un vin de pays issu de cépage sauvignon par exemple.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 06:30

Nous avons planté des fraises dans des demi-barriques que notre petite Clotilde se fait un plaisir de manger, même lorsqu’elles ne sont pas encore mûres. Difficile donc d’en récolter suffisamment pour faire un dessert digne de ce nom. Si nos pieds donnent encore, je m’en procure également sur les étals du marché de Cadillac tant que la saison dure.

Voici une recette vraiment toute simple de tartelettes aux fraises, réalisable vraiment très rapidement pour peu que l’on opte pour une pâte sablée et de la chantilly prêtes à l’emploi….

  Tarte-aux-fraises-Simplissime-2.JPG

Les ingrédients pour 6 personnes:

 1 pâte sablée

 200g de fraises

 10cl de crème entière liquide

5 cuillers à soupe de sucre glace


Préparation
1.
Etaler puis découper la pâte sablée en cercles de la taille des moules à tartelette. Les faire cuire à blanc 10 minutes à four chaud.

 

2. Pendant la cuisson, battre la crème liquide. Lorsque celle-ci commence à épaissir, ajouter le sucre glace progressivement. Continuer de monter la crème en chantilly.

Si vous êtes vraiment pressé, ou si vous êtes un peu fainéant, rien ne vous empêche d’utiliser de la crème chantilly toute prête…

 

3. Couper les fraises en quartiers.

 

4. Lorsque les fonds de tarte ont refroidi, étaler de la chantilly sur chacun. Disposer les fraises dessus. C’est prêt !

 

Tarte-aux-fraises-Simplissime.JPGCette recette est également parfaite pour faire des mignardises diverse ou pour accompagner un café par exemple…

 

a - Mon-accordUne méthode traditionnelle s’accordera très bien à ce petit dessert savoureux.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 06:30

C’est lors d’un déplacement en professionnel en Angleterre datant d’il y a quelques années que j’ai découvert cette fabuleuse recette traditionnelle anglaise, le Sticky (Stuffy : lapsus révélateur!) Toffee  Pudding. Si certaines personnes à ma table trouvaient ce dessert un brin écœurant, je me suis délectée, moi qui d’ordinaire suis davantage portée sur le salé que sur le sucré.

C’est vrai, cette recette ne manque pas de sucre, mais l’association du caramel coulant, des dattes et des noix est absolument irrésistible.

Suite à cette fabuleuse rencontre, je me suis mise en quête de LA recette du fameux Sticky Toffee Pudding et en ai trouvé de nombreuses… Dont celle de Jamie Oliver. Il y ajoute de l’Ovomaltine. J’ai essayé, mais n’ai pas vraiment retrouvé la saveur découverte quelques mois auparavant. A force d’essais et d’adaptations, j’ai trouvé ma recette, LA recette.

Comme dirait bien vulgairement une vieille copine, « c’est à se prostituer ! »…

  Sticky-Toffee-Pudding.JPG

Les ingrédients pour 6 à 8 personnes:


Pour le pudding

 250g de dattes dénoyautées et hachées

 180g de vergeoise brune ou cassonade

 80g de beurre salé ramolli en pommade

 2 œufs

 100 g de farine

 100g de noix réduites en poudre + quelques cerneaux

 ½ sachet de levure chimique

 1 cuiller à café de bicarbonate de soude

 1 cuiller à café d’extrait de vanille

 1 pincée de cannelle moulue

 1 pincée de 4 épices

 10cl de lait

 

Pour la sauce au caramel

 30 cl de crème entière liquide

 100 g de sucre en poudre

 quelques gouttes d’arôme de vanille

 70 g de beurre salé

 

Préparation du pudding

1. Mettre les dattes dans une jatte avec le bicarbonate de soude et y verser un petit verre d’eau bouillante. Laissez reposer une demi-heure, ajouter l’extrait de vanille puis mixez le tout jusqu’à l’obtention d’une purée.

 

2. Préchauffer le four à 180°C. Battre les œufs avec la cassonade. Incorporer ensuite la pâte de dattes ainsi que la poudre de noix. Mélanger vigoureusement, puis ajouter la farine et la levure, le beurre ramolli et le lait. Mélangez jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène.


3. Verser la pâte obtenue dans plusieurs petits moules ou ramequins généreusement beurrés (ou garnis de papier cuisson) et passer au four environ 25 minutes. Les puddings doivent avoir levé. Laisser tiédir et démouler.

 

Préparation de la sauce

Dans une casserole, faire fondre le beurre avec le sucre et l’arôme de vanille à feu doux. Bien remuer jusqu’à ce que le sucre ait totalement fondu. Laisser cuire à feu doux pendant 5 minutes sans remuer. Lorsque l’ensemble commence à brunir couper le feu, attendre 2 minutes, puis ajouter la crème (préalablement chauffée) progressivement en mélangeant vivement à l’aide d’un fouet. Réserver.

Attention à ne pas vous brûler lorsque vous ajoutez la crème. Le caramel est encore brûlant et lorsque l’on y ajoute un corps étranger, de grosses bulles se forment et le mélange monte. Je porte généralement des gants de cuisine lorsque je fais cette opération, cela évite toute brûlure aux mains.

 

Service

Piquer le dessus des puddings à la fourchette. Les napper d’un peu de sauce et les réchauffer au four quelques minutes avant de servir.

Servir les puddings accompagnés généreusement de sauce. L’idéal étant qu’ils baignent dedans.

On pourra ajouter quelques cerneaux de noix pour décorer, ainsi qu’une boule de glace à la vanille.

Sticky-Toffee-Pudding-2.JPG
 

a - Mon-accordCe dessert, très sucré aura besoin d’un compagnon puissant, soit très sucré –ce à quoi je n’adhère pas trop- soit un alcool un peu plus fort. C’est pour cela que je choisis une liqueur de café, qui à mon avis, fera bien écho à l’alliance des dattes, des noix et du caramel.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 06:30

La semaine dernière, je vous présentais un autre grilled cheese, celui au pesto, à l’avocat et aux pousses d’épinards, et vous disais tout mon amour pour ce grand classique américain.

Vous constaterez qu’il ne m’a pas fallu longtemps avant de réaliser une nouvelle association de saveurs et de fromage entre deux tranches de pain de mie…

Les champignons sont à l’honneur dans cette édition différente, mais non moins délicieuse.

  Grilled-Cheese-ou-Croque-aux-Champignons.JPG

Les ingrédients pour 2 personnes:

 4 tranches de pain de mie complet

 100g de champignons de Paris émincés (on pourra également opter pour un mélange de divers champignons)

 2 oignons émincés

4 cuillers à soupe de fromage frais (type Saint Morêt)

100g de mozzarella coupée en fines tranches

60g de Parmesan râpé

1 gousse d’ail hachée

2 poignés de pousses d’épinards

1 noix de beurre

3 cuillers à soupe d’huile d’olive

1 cuiller à café d’herbes de Provence

½ cuiller à café de poivre blanc moulu

½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Dans une sauteuse, faire chauffer de l’huile d’olive. Faire dorer les oignons, puis y ajouter les  champignons, l’ail, les herbes de Provence, le poivre et le sel. Laissez cuire encore cuire à deux minutes seulement. Laisser tiédir. Réserver.

 

2. Tartiner chaque tranche de pain de fromage frais. Ajouter, sur deux d’entre elles, le mélange de champignons et recouvrir de mozzarella et de Parmesan râpé. Ajouter enfin quelques pousses d’épinards. Recouvrir de la tranche tartinée de fromage frais.

Les pousses d’épinard apporteront la fraîcheur à ce grilled cheese…

 

3. Dans une poêle ou la sauteuse, faire fondre le beurre dans le reste d’huile d’olive. Déposer les croques et les faire cuire à feu doux pendant 2 à 4 minutes de chaque côté. Servir immédiatement.

Pour aider le fromage à bien fondre on pourra couvrir la poêle ou la sauteuse.
Grilled-Cheese-ou-Croque-aux-Champignons-2.JPG

 

a - Mon-accordPour ce croque aux champignons je choisis un vin rouge issu de l’appellation Cheverny, dans la Vallée de la Loire. Gourmand et plein, il saura répondre au caractère des champignons et du Parmesan.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 06:30

Eh oui, le pain perdu se décline également au salé ! Nous consommons beaucoup de pain, à la maison et il arriver très régulièrement qu’il reste des croûtons, ou même de belles quantités de pain qui commence à sécher un pain. Moi qui n’aime que le pain ultra frais, j’ai trouvé différentes techniques pour recycler les restes de façon vraiment délicieuse. Il y a les pizza bread, que je fais très souvent et qui consiste à transformer les morceaux de pain restants en mini pizzas, que j’accompagne de salade, pour un dîner rapide à préparer (il faudra très prochainement que j’en fasse un billet sur ce blog…). Il y a le pain perdu sucré (comme dans cette recette), mais aussi le salé, qui est en fait une sorte de blini ou de galette que l'on accommode selon ses goûts et ce qu’offre le réfrigérateur…

Laurier, les enfants et moi allons presque sans faute tous les samedis au marché de Cadillac. C’est notre petite récréation hebdomadaire que je ne manquerais pour rien au monde. Nous y avons nos habitudes, nos étals préférés, notamment celui des pommes, dont j’ai déjà parlé. Il y a aussi un petit maraîcher que j’aime beaucoup. Il fait, selon la saison, des salades, des haricots verts, des épinards, des fraises, et des courgettes.

La saison des épinards à présent terminée, la place belle est faite aux courgettes ces dernières semaines. De belles courgettes vertes, mais aussi des jaunes, plus douces et tellement jolies dans l’assiette.

Je repars immanquablement avec plusieurs kilos de ces légumes délicieux pour en faire profiter toute la famille. Même Hugues, notre petit dernier de 11 mois, ne se fait pas prier pour terminer son assiette ! C’est tellement meilleur quand c’est fait maison.

Trop petit pour goûter à ce pain perdu au Parmesan et aux courgettes (le gredin n’a encore que 2 malheureuses petites dents…) Hugues a laissé sa part à sa grande sœur Clotilde, qui s’est régalée, tout comme nous !

  Pain-Perdu-au-Parmesan-et-Courgette-1.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:

 100g de restes de pain

 50cl de lait

 2 œufs

 100g de Parmesan râpé

 Quelques copeaux de Parmesan

1 courgette

1 gousse d’ail hachée

4 cuillers à soupe d’huile d’olive

8 olives noires dénoyautées

2 cuiller à soupe de graines de tournesol

½ cuiller à café de poivre blanc moulu

½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Battre les œufs et y ajouter le lait. Emietter le pain et le faire tremper sans le mélange lait-œufs. Laisser ramollir le tout (2 heures si le pain est très dur).

 

2. Lorsque le pain, le lait et les œufs forment un mélange sans morceaux secs, incorporer les Parmesan râpé. Mélanger le tout.

 

3. Râper les courgettes. Les faire cuire 5 minutes à la poêle avec de l’huile d’olive, le sel, le poivre et l’ail haché. Couper les olives en deux et faire griller les graines de tournesol à sec dans une poêle.

 

4. Dans une poêle faire chauffer l’huile d’olive et y former des galettes de pain perdu. Faire cuire les galettes 2 minutes de chaque côté ou jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées.

 

5. Disposer sur chaque galette un peu de courgettes râpées, des olives noires, des graines de tournesol, ainsi qu’un ou deux copeaux de Parmesan.

Servir immédiatement.

  Pain-Perdu-au-Parmesan-et-Courgette-2.JPG

 

a - Mon-accordCe plat d’été appelle un rosé frais originaire du Languedoc par exemple. Je propose un Côtes du Roussillon, fruité et souple.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 06:30

L’été serait-il enfin là ? Il semblerait… C’est donc le moment de retrouver le plaisir des sorbets et crèmes glacées…

Vous n’imaginez pas mon bonheur : j’ai trouvé LA recette de crème glacée infaillible, parfaite, délicieuse, sans sorbetière. C’est tout simplement incroyable tant cette recette est ridiculement simple et surtout très rapide. Bien entendu, il lui faut le temps de saisir au congélateur, mais à par cela c’est magique !

Pas besoin de sorbetière, et pourtant cette crème glacée n’a aucun cristaux (comme c’est souvent le problème des glaces maison, avec ou sans sorbetière), et est fabuleusement onctueuse.

La base est la même pour toutes les sortes de glaces. Adaptez le parfum que vous souhaitez et faites plaisir à ceux que vous aimez en leur offrant la glace qu’ils préfèrent.

Ma recette fétiche du moment c'est celle au Daim. Elle resesemble à s'y méprendre à un ceratin... Mac Flurry au Daim, vous connaissez?

Je n’exagère rien, essayez, la préparation est d’une simplicité déconcertante et la glace est à tomber !

La-Creme-Glacee-Parfaite---Creme-Glacee-au-Daim.JPG


Les ingrédients pour environ 1L de crème glacée:
 400g de lait concentré sucré
 50cl de crème entière liquide bien froide (j’en laisse toujours au réfrigérateur)
 150g de Daim mixés ou de garniture au choix (voir plus bas) ou arôme

Préparation
1.
Mélanger le lait concentré sucré avec le Daim ou la garniture de votre choix. Idéalement il faut une texture assez liquide ou crémeuse, comme par exemple de la pâte à tartiner ou du caramel liquide, et/ou mixée comme des noisettes passées au mixer ou préalablement concassées assez finement.

Exemples de mélanges 
Crème glacée à la vanille : 20cl de crème anglaise + 3 cuillers à café d’arôme naturel de vanille ajoutés au lait concentré sucré
Crème glacée au chocolat, aux cacahuètes et au caramel : 100g de cacahuètes mixées, 4 cuillers à soupe de pâte à tartiner au chocolat, 15cl de caramel
Crème glacée au Daim
 : 150g de Daim mixés ajoutés au lait concentré sucré
Crème glacée au chocolat et au riz soufflé : 150g de chocolat au riz soufflé mixé ajouté au lait concentré sucré
Crème glacée au Carambar
: 15 carambars fondus à la casserole dans un fond d’eau et refroidis, ajouté au lait concentré sucré

2. Battre la crème en chantilly, puis, l’incorporer délicatement (à l’aide d’une maryse) au mélange obtenu à l’étape 1. Verser dans un contenant fermant hermétiquement, puis congeler.

La-Creme-Glacee-Parfaite.jpgIl m’arrive de séparer les quantités afin de faire plusieurs saveurs en petits pots… Pour cela, séparez par exemple en 2 ou en 4 le lait concentré sucré, puis la crème fouettée. Mélangez vos saveurs séparément puis ajouter la crème fouettée à chaque mélange. Congeler en petits pots individuels. Ainsi, il y en a pour tous les goûts !

C’est aussi simple et rapide que ça ! Maintenant, il faudra patienter, le temps que la glace prenne... Essayez, c’est vraiment fabuleux !



 

Edito du 23 juin 2013: J'ai noté que cette version au Daim pouvait être très sucrée, ainsi que toutes celles auxquelles on ajoute des ingrédients sucrés. Pour palier ce côté un peu écoeurant, j'ajoute à présent non plus 40 mais 50cl de crème liquide. Le résultat est plus onctueux et un peu moins sucré.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 06:30

Le grilled cheese est un très grand classique outre-Atlantique. Il s’agit initialement de deux tranches de pain de mie entre lesquelles on a inséré une tranche fine de fromage, et que l’on fait griller à la poêle dans du beurre, pour un effet croustillant, moelleux et coulant à la fois. Très simple à réaliser, il a aujourd’hui tendance à se décliner avec toutes sortes d’ingrédients différents que l’on ajoute au fromage.  Je ne pense pas faire une terrible erreur en disant que c’est un peu le panini américain…

Toujours est-il que depuis que j’ai découvert le grilled cheese lors de mon année en famille américaine en 1998, je n’ai jamais cessé de vouloir en faire et en refaire. Au début, lorsque j’étais étudiante et que je ne m’étais pas encore lancée à corps perdu dans la cuisine, je me contentais de deux tranches de pain de mie et d’une tranche de fromage pour hamburger, vous savez, le fromage tout mou, celui que l’on trouve emballé dans des pochettes plastiques individuelles…

Aujourd’hui, je ne me lasse pas d’en faire avec différentes garnitures, pour en faire des bouchées apéritives (coupés en petits carrés) ou alors des repas complets, accompagnés de salade.

Cette version très estivale me plait beaucoup. Si d’ordinaire on ne cuit pas l’avocat, j’ai eu envie de faire comme pour mes Hamburgers maison et cette version est vraiment épatante et savoureuse.

Grilled-Cheese-Vert---Cru.JPG

Les ingrédients pour 2 personnes:
 4 tranches de pain de mie complet
 2 poignées de pousses d’épinards
 2 cuillers à soupe de pesto ou pesto de fanes de radis
2 cuillers à soupe de fromage frais (type Saint Morêt)
 1 gros avocat bien mûr
80g de mozzarella
1 noix de beurre
2 cuillers à soupe d’huile d’olive
½ cuiller à café de poivre blanc moulu
½ cuiller à café de fleur de sel

Préparation
1.
Etaler le fromage frais sur les deux premières tranches de pain, et le pesto, sur les deux autres.

2. Sur le fromage frais, disposer l’avocat coupé en lamelles et saupoudrer de fleur de sel et de poivre. Ajouter ensuite de fines tranches de mozzarella, et enfin, les pousses d’épinards. Refermer avec la tranche tartinée au pesto. Exercer une pression de sorte à ce que les ingrédients se solidarisent.

3. Dans une poêle, faire fondre le beurre avec l’huile d’olive. Faire cuire chaque face pendant 3 à 5 minutes à feu doux. Servir immédiatement.
Si vous avez la possibilité de couvrir, faites-le, cela permettra au fromage de bien fondre.

Grilled-Cheese-Vert.JPG

a - Mon-accordPour ce grilled cheese tout vert je recommande un vin blanc sec simple, frais et fruité, c’est pourquoi je choisis un Entre-Deux-Mers, ou tout simplement un Bordeaux.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 06:30

Le pied de rhubarbe de notre jardin donne ENFIN de quoi faire un dessert digne de ce nom. L’an dernier, je désespérais de n’avoir qu’une branche et demie, de la largeur d’un petit doigt de bébé, et cette année, les pluies semblent lui avoir réussi ! (il faut bien que le mauvais temps serve à quelque chose, à défaut de nous faire plaisir…)  
Laurier adore la rhubarbe et je ne suis pas en reste. Nous avons donc savouré notre première récolte -presque- dans son simple appareil. Cuite au four avec un peu de sucre en poudre, ce fut un régal, elle était confite à souhaits, acidulée, vraiment délicieuse. Si simple et si bon à la fois…  

Rhubarbe-au-Four.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:  
 1kg de rhubarbe

 200g de sucre en poudre


Préparation
1.
Laver les branches de rhubarbe et les couper en tronçons.

 

2. Préchauffer le four à 150°C. Disposer la rhubarbe dans un plat à gratin et saupoudrer de sucre. Mélanger pour bien enrober les tronçons de rhubarbe de sucre en poudre.

 

3. Passer au four et laisser cuire 45 minutes.

Rhubarbe-au-Four-2.JPG

 

 

a - Mon-accordLe côté acidulé de la rhubarbe permet, ici l’accord avec un vin moelleux ou liquoreux. Je choisis un Jurançon, à la fois fruité et aromatiquement riche et généreux, dont l’acidité fera écho à la rhubarbe.  

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 06:30

Dans le même esprit que mes petits biscuits aux noix, voici une version sœur, avec cependant les blancs d’œufs battus en neige pour une texture aérienne : les petits biscuits aux amandes.

Impeccables pour accompagner le thé, une glace ou un sorbet en dessert, ces petits biscuits sont tout simples à réaliser et vraiment délicieux.

J’en réalise toujours un peu plus pour en offrir, emballés dans de petits sachets de confiseurs, avec un joli ruban. De toutes façon, ils ne font jamais long feu chez nous…

Petits-Biscuits-aux-Amandes.JPG
Les ingrédients pour 2 personnes:
 3 blancs d’œuf
 200g de poudre d’amandes
 150g de sucre en poudre
1 sachet de sucre vanillé
60g d’amandes effilées
60g de sucre glace
quelques gouttes d’extrait d’amande amère


Préparation
1.
Monter les blancs en neige ferme.

2. Mélanger la poudre d’amandes, le sucre en poudre, le sucre vanillé l’extrait d’amande amère et la vanille. Incorporer délicatement les blancs en neige.

3. Préchauffer le four à 160°C. Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, disposer des petits tas du mélange obtenu, saupoudrer d’amandes effilées, puis de sucre glace.

4. passer au four et laisser cuire 10 à 15 minutes, ou jusqu’à ce que les biscuits soient dorés. Ils doivent rester légèrement mou à cœur. 

Petits-Biscuits-aux-Amandes-2.JPG

a - Mon-accordUn thé, ou si c’est pour le digestif, pourquoi pas un Amaretto ?

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 06:30

Voici une recette que j’ai découverte aux Etats Unis (dont elle est originaire car c’est un plat « Tex-Mex » et non Mexicain pur souche), lorsque j’étais en année d’échange en Illinois. Lorsque j’ai vu ce plat (gigantesque et gargantuesque, comme bien des portions outre-manche) j’ai tout de suite eu une pensée contradictoire. Ma première impression me faisait dire que cette coupelle était peut-être un peu volumineuse et « étouffe-chrétien », d’autant que c’était censé être une entrée. En même temps, quelle fabuleuse idée que d’utiliser le taco (qui est une galette souple et non dure et courbe comme on tente de nous faire avaler en Europe) comme contenant de la salade… Et puis, je trouve qu’une taco salad comme plat complet et non comme simple entrée, constitue un repas parfait, tout est là, et en plus c’est équilibré… (pour autant que l’on ne mette pas trop de viande et de fromage).

  Taco-Salad.JPG

 

Les ingrédients pour 4 personnes:
    
 

Pour le guacamole

 2 avocats bien mûrs
le jus d’un demi citron vert
 1 bonne cuiller à soupe de fromage frais (type Saint Môret)
 1 bonne cuiller à soupe de coriandre fraîche ciselée
1 petite échalote hachée
1 pincée de piment jalapeño
1 gousse d’ail écrasée
 1 bonne cuiller à soupe d’huile d’olive
1 cuiller à café de mélange de poivres concassés
1 cuiller à café de sel
   

Pour la viande

 300g de viande de bœuf hachée
 1 oignon émincé
 1 gousse d’ail écrasée
1 cube de bouillon de bœuf dilué dans 10 cl d’eau

 2 cuillers à soupe de concentré de tomates
 1 cuiller à soupe de sucre roux

½ à 1 cuiller à café de piment jalapeño (selon la tolérance au piment)

½ cuiller à café de cumin

½ cuiller à café de paprika  

1 cuiller à café de coriandre ciselée

½ cuiller à café de poivre

2 cuillers à soupe d’huile d’olive

 

Pour les coupelles
 4 tortillas de blé
 un peu d’huile en spray

Pour la garniture
 4 cuillers à soupe de crème fraîche
4 tomates bien mûres, coupées en dés
150g de laitue iceberg coupée en morceaux

150g de fromage râpé de type Cheddar (à défaut, ne surtout pas prendre les affreuses tranches de  fromage hamburger emballés dans du plastique, je le remplace par de la mimolette jeune cela fonctionne très bien et c’est tellement meilleur !)

200g de maïs en grains

200g de haricots rouges cuits

1 cuiller à café de coriandre ciselée


Préparation

   

1. Préparer les coupelles

Dans un four préchauffé à 180° C. Faire cuire 5 à 8 minutes les tortillas préalablement aspergées légèrement d’huile d’olive, disposées dans des ramequins larges ou des bols (pouvant aller au four) et dans lesquels on aura placé une boule de papier d’aluminium de sorte à les maintenir en place.

 

2. Préparer le guacamole

Peler les avocats. Oter leur noyau et les couper en petits morceaux. A l’aide d’une fourchette, écraser grossièrement l’avocat avec un peu de jus de citron. Ajouter le fromage frais et ensuite, l’échalote et l’ail, ainsi que le piment, la coriandre, l’huile d’olive, le poivre et le sel. Réserver.
Conserver au réfrigérateur en recouvrant d’un filet de jus de citron et d’huile d’olive pour éviter que le guacamole ne s’oxyde.

 

3. Préparer la viande

Dans une sauteuse, faire revenir les oignons dans l’huile d’olive. Lorsqu’il commence à blondir, ajouter la viande de bœuf hachée, ainsi que le piment. Laisser cuire ainsi 2 à 4 minutes, en remuant de temps en temps. Ajouter le concentré de tomates, puis, mouiller avec le bouillon et laisser cuire une dizaine de minutes. En fin de cuisson, ajouter le reste des épices. Remuer et laisser cuire à feu doux jusqu’à ce que tout le liquide soit éliminé. Réserver au chaud.

   

4. Préparer les haricots rouges et le maïs

Dans une casserole, faire réchauffer les haricots rouges. Pendant ce temps, dans une sauteuse, mettre les grains de maïs à dorer dans de l’huile d’olive. Lorsque ceux-ci commencent très légèrement à dorer, ajouter les haricots rouges et remuer le tout. Réserver au chaud.

 

5. Garnir les coupelles

Disposer un peu de laitue iceberg au fond, ajouter la viande, puis un peu de crème, le maïs et les haricots, et enfin, le fromage, le guacamole, les tomates, encore un peu de fromage et de crème.

    Taco-Salad-2.JPG

a - Mon-accordJ’ai bien envie de m’échapper une fois encore du côté de la Californie, avec un vin rouge. Peut-être un Zinfandel qui allie fruité, souplesse et caractère. Parfait pour une salade un peu relevée…

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article