Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 06:30

J’en suis encore avec mes figues par milliers. Cette fois ci, je propose une recette sucré salé, parfaite pour une petite entrée fine, ultra simple et rapide à réaliser.

Trois ingrédients tout simples pour un petit plat délicieux…

Aumônières de Figues au Chèvre et au Jambon Cru

Les ingrédients pour 4 personnes:

 12 figues fraîches

 12 tranches de jambon cru

 3 petits crottins de Chavignol

 12 brins de ciboulette

½ cuiller à café de poivre blanc


Préparation
1.
Inciser les figues en quartiers sans les couper entièrement. Couper les fromages de chèvre en 4. Blanchir les brins de ciboulette en les plongeant dans de l’eau bouillante quelques secondes.

Pour blanchir les brins de ciboulette je les mets dans une assiette creuse et verse de l’eau bouillante de la bouilloire électrique sur la ciboulette, et le tour est joué.

2. Préchauffer le four à 180°C. Déposer une figue incisée au centre de la tranche de jambon cru, y insérer un morceau de fromage de chèvre, saupoudrer d’une pincée de poivre. Refermer le jambon en aumônière et lier avec les brins de ciboulette. Disposer dans un plat à gratin.

On pourra éventuellement utiliser des figues congelées mais il faudra alors les laisser décongeler sur du papier absorbant et les éponger auparavant, sinon elle rendrons trop d’eau à la cuisson.

3. Passer au four 15 à 20 minutes.

Attention à ce que les bords du jambon cru ne brulent pas.

Aumônières de Figues au Chèvre et au Jambon Cru 2

a - Mon-accordIci l’association sucré-salé a toute sa place ici, c’est pour cela que j’opterais pour un Monbazillac, vin blanc moelleux du Sud Ouest.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 06:30

Il y a quelques temps, je publiais une Blanquette de Poissons et Fruits de Mer. Comme il m’en restait un peu, je l’ai recyclée en gratin en y ajoutant quelques ingrédients.

Voici tout à fait le genre de plat que j’aime cuisiner le soir car il est rapide et simple à préparer et délicieux à la fois. Mieux, si vous recevez à la dernière minute, servez ce gratin dans de mini cocottes individuelles et il prend instantanément des airs de fête !

Gratin de Crevettes et de Moules aux Champignons 2

Les ingrédients pour 4 personnes:

 200g de crevettes roses cuites décortiquées surgelées

 200g de moules cuites décortiquées surgelées

 150g de champignons émincés

 2 gousses d’ail écrasées

 10cl de vin blanc sec

 20cl de crème

 100g de fromage râpé

 2 cuillers à soupe de Maïzena

 1 cuiller à café de fumet de poisson

 1 cuiller à soupe de ciboulette fraîche ciselée

1 cuiller à soupe d’huile d’olive

 1 noix de beurre

½ cuiller à café de poivre blanc


Préparation
1.
Dans une sauteuse faire chauffer les champignons dans l’huile d’olive et le beurre. Lorsque ceux-ci commencent à dorer, ajouter les crevettes et les moules, ainsi que le fumet de poisson, l’ail et la ciboulette. Ajouter la Maïzena, puis mouiller avec le vin blanc, poivrer et baisser le feu. Laisser épaissir, puis ajouter la crème. Remuer et éteindre le feu.

2. Préchauffer le four à 180°C. Dans des ramequins individuels verser le mélange obtenu, recouvrir de fromage râpé.

3. Placer au four et laisser cuire 20 minutes.

Gratin de Crevettes et de Moules aux Champignons

a - Mon-accordUn vin blanc sec s’impose et je choisis donc un Bordeaux blanc tout simplement. On pourra également s’orienter vers un vin de Pays issu de cépage Sauvignon pour son acidité et sa fraîcheur.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 06:30

Riche de mon gigantesque cageot de figues, généreusement offert par la nounou de ma fille, j’en suis toujours à décliner la figue sous tous les angles possibles et imaginables. Après l’association figues-noix dans une délicieuse tarte, voici un mariage un peu plus classique, celui des figues et des amandes, dans un gâteau ultra fondant et moelleux, comme son nom l’indique.

Vous m’en direz des nouvelles !

Moelleux-Figues-Amandes-2.JPG

Les ingrédients pour 6 personnes:

 15 figues coupées en quartiers

 180g de beurre salé ramolli en pommade

 180g de poudre d’amandes

 5 cuillers à soupe d’amandes effilées

 30g de farine

 180g de sucre roux ou cassonade

 5 œufs

1 sachet de levure chimique


Préparation
1.
Battre les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter ensuite la farine, la levure, la poudre d’amandes, puis le beurre. Mélanger jusqu’à l’obtention d’un mélange lisse et homogène.

2. Préchauffer le four à 180°C. Disposer les quartiers de figues dans le fond d’un plat à gratin bien beurré ou recouvert d’une feuille de papier cuisson (pour faciliter le démoulage). Verser le mélange précédemment obtenu sur les figues. Parsemer le dessus d’amandes effilées.

3. Placer au four et laisser cuire 40 minutes. Laisser refroidir avant de démouler.

Moelleux-Figues-Amandes.JPG

a - Mon-accordUn thé ou par ces chaleurs, un jus de fruits frais.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 06:30

Voici un de mes coups de cœur de l’été. Cela faisait un petit bout de temps que je songeais réaliser une soupe froide et rafraichissante agrémentée de lait de coco. Laurier n’étant pas un grand amateur de la noix de coco il fallait cependant que je ruse afin que la saveur du lait de coco soit relativement douce et concurrencée par d’autres arômes.

L’association de la coriandre, du concombre et du lait de coco a parfaitement fait l’illusion, car Laurier n’a pas trouvé immédiatement la présence du lait de coco !

En tous cas, amateurs de coco ou non, je vous invite vivement à essayer ce petit velouté froide, tant que le temps est encore chaud car il vaut le détour !

Veloute-de-Concombre-au-Lait-de-Coco.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes :

1 concombre

20cl de lait de coco

2 petits suisses

1 bouquet de coriandre fraîche ciselée

1 petite gousse d’ail écrasée

2 tranches de saumon fumé coupées en lanières

1 pincée de piment d’Espelette

1 pincée de poivre blanc

1 pincée de fleur de sel

Préparation

1.Mixer le concombre détaillé en dés avec les petits suisses, le lait de coco, la coriandre, le piment d’Espelette, l’ail, le sel et le poivre. Réserver au frais séparément jusqu’au moment de servir.

2.Au moment de servir, disposer sur la soupe quelques lanières de saumon fumé.

Veloute-de-Concombre-au-Lait-de-Coco-2.JPG

a - Mon-accordIci, un blanc s’impose, je choisis un blanc sec de l’appellation Fiefs Vendéens. Originaire du Pays de la Loire et issu principalement de cépage Chenin blanc, c’est un vin très aromatique qui tiendra tête au mariage de la fraîcheur du concombre, de la puissance de la coriandre et du gras du saumon.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 06:30

Voici un plat qui sent bon l’été. Et tant que la saison des pêches et nectarines dure –plus pour très longtemps- il est possible de donner à un repas des airs estivaux malgré la rentrée.

L’association du canard et des nectarines blanches –à la saveur plus délicate et fine que les jaunes à mon goût- est divine. Relevé d’une marinade sucrée-salée, ces brochettes sont vraiment délicieuses.

    Brochettes-de-Canard-aux-Peches-et-au-Romarin.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:

 2 magrets de canard

 4 nectarines blanches bien fermes

 2 cuillers à soupe de miel

 1 cuiller à soupe de sauce soja

3 cuillers à soupe d’huile d’olive

1 cuiller à soupe d’herbes de Provence

1 petit gousse d’ail écrasée

½ cuiller à café de piment d’Espelette

½ cuiller à café de poivre

½ cuiller à café de sel


Préparation
1.
Mélanger le miel, la sauce soja, l’huile d’olive, les herbes de Provence, la gousse d’ail écrasée, le piment d’Espelette, le sel et le poivre.

2. Couper les magrets en morceaux et les nectarines en quartiers. Les piquer sur des brochettes en les intercalant. Les disposer dans un plat large et creux et les napper du mélange précédemment obtenu. Laisser mariner au moins une demi-heure.

3. Faire cuire au barbecue une dizaine de minutes, selon la cuisson souhaitée. (10 minutes correspondent à une viande bien rosée.)  

    Brochettes-de-Canard-aux-Peches-et-au-Romarin-2.JPG

a - Mon-accordPour ces brochettes de canard et Nectarines, il me semble qu’un vin rouge puissant soit le meilleur compagnon. C’est pour cela que je choisis un Tursan, originaire des Landes et issu entre autres cépages, du Tannat, qui se caractérise par du corps et du tannin. Ce vin allie souplesse et corsé.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 06:30

La coriandre est un aromate que j’affectionne tout particulièrement. Elle a une saveur toute particulière qui apporte un caractère très intéressant aux plats qu’elle agrémente. Selon les ingrédients qu’elle accompagne, elle s’impose de façon différente, ce qui rend son emploi en cuisine très ludique. J’aime l’associer selon mes envies et ce dont je dispose. Pour cette recette, j’ai utilisé un reste de mimolette et deux tranches de jambon qui restaient dans mon réfrigérateur. Le résultat a dépassé mes espérances. Nous l’avons savourée froide, coupée en petits dés à l’apéritif.

Quiche-Jambon--Mimolette-et-Coriandre-2.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:

 1 pâte feuilletée ou fausse feuilletée

 100g de mimolette râpée

 150g de jambon blanc coupé en petits morceaux

 2 cuillers à soupe de coriandre fraîche ciselée

 4 cuillers à soupe de crème fraîche

 3 œufs

10cl de lait

½ cuiller à café de mélange de poivres concassés

½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Faire cuire la pâte à blanc (moule de 28cm de diamètre).

2. Battre les œufs et y ajouter la crème fraîche, le lait, la coriandre ciselée, le sel et le poivre.

3. Sur le fond de tarte, disposer le jambon et la mimolette râpée. Verser le mélange précédemment obtenu.

4. Placer au four et laisser cuire 25 minutes à 180°C.

Il faut que le dessus de la tarte soit bien doré.

Quiche-Jambon--Mimolette-et-Coriandre.JPG

Cette tarte pourra être servie en entrée, accompagnée d’une salade verte, en plat principal ou alors froide et coupée en petits dés pour l’apéritif.

a - Mon-accordPour cette tarte, j’opte pour un vin blanc avec du caractère et de l’opulence. Un Graves blanc me semble approprié.  

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 06:30

Comme l’an dernier, la nounou de ma fille m’a donné un énorme cageot de figues délicieuses. Quel bonheur de profiter de cette saison des figues, si courte soit-elle ! Après avoir fait plusieurs bocaux de confiture et de compote, et en avoir congelé une bonne partie histoire de pouvoir en profiter lorsque la saison sera terminée –notamment en prévision d’une terrine de foie gras aux figues- je me suis lancée dans la confection de quantités de plats mettant ces jolies figues en valeur, sucrés comme salés.

Voici une association qui m’a séduite : les noix et la figue. Comme un petit avant goût d’automne…

Tarte-aux-Figues-et-aux-Noix.JPG

Les ingrédients pour 6 personnes:

 1 pâte sablée

 15 figues coupées en quartiers

 100g de sucre roux ou cassonade

 100g de beurre salé ramolli en pommade

 200g de noix

 1 œuf

 1 petit suisse

1 sachet de levure chimique


Préparation
1.
Faire cuire la pâte à blanc dans un moule à tarte (28 cm de diamètre).

2. Mixer grossièrement les noix et y ajouter le sucre, le beurre, le petit suisse et l’œuf. Etaler ce mélange sur le fond de tarte précuit.

3. Préchauffer le four à 180°C. Disposer les quartiers de figues sur la tarte.

4. Placer au four et laisser cuire 30 à 40 minutes.

Il  faut que la garniture soit dorée sur le dessus et très moelleux à l’intérieur.

On pourra éventuellement ajouter un peu (2 à 4cl) d’alcool de noix, de Calvados ou de Rhum à la crème de noix, pour rehausser les saveurs.

Tarte-aux-Figues-et-aux-Noix-2.JPG

a - Mon-accordUn petit verre d’alcool de noix, de vin de noix ou bien de Calvados sera parfait avec cette tarte savoureuse. 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 06:30

J’aime beaucoup les ravioles. J’aime plus particulièrement le fait de les cuisiner de diverses façons. Il m’arrive très souvent de les griller à la poêle dans un peu d’huile d’olive pour les ajouter à une salade, pour accompagner une soupe froide ou chaude par exemple.

Ces lasagnes revisitées en gratin sont toutes simples et rapides à réaliser, pour un résultat bluffant. Essayez, c’est vraiment délicieux !

Gratin-de-Courgettes-aux-Ravioles.JPG 

Les ingrédients pour 4 à 6 personnes:

 2 courgettes

 1 paquet de ravioles aux fromages

 4 œufs

 4 cuillers à soupe de crème fraîche

 6 cuillers à soupe de Parmesan râpé

 25 cl de lait

 2 gousses d’ail écrasées

1 cuiller à café de ciboulette fraîche ciselée

1 cuiller à soupe d’huile d’olive

½ cuiller à café de mélange de poivres concassés

½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Dans une jatte, battre les œufs et y ajouter le lait, la crème fraîche, l’huile d’olive, 4 cuillers à soupe de Parmesan râpé, l’ail, la ciboulette, le sel et le poivre.

2. Préchauffer le four à 180°C. Couper les courgettes en rondelles fines

3. .Dans un plat à gratin disposer une couche de courgettes, puis une couche de ravioles. Recommencer jusqu’à épuisement des ingrédients. Verser le mélange obtenu à l’étape 1 sur les courgettes et les ravioles et saupoudrer du reste de Parmesan.

4. Placer au four et laisser cuire une trentaine de minutes.

Gratin-de-Courgettes-aux-Ravioles-2.JPG

a - Mon-accordJe choisis un vin blanc sec nerveux pour accompagner ce plat. L’appellation Savennières me semble adaptée de par sa nervosité. Ce vin  originaire de la Vallée de la Loire est issu de cépage Chenin blanc, qui lui donne toute sa vivacité et son caractère bien particulier.

 

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 06:30

Me voici à nouveau maman ! Ceci explique mon absence ces deux dernières semaines. Si la grossesse est un état que je trouve merveilleux, il comporte également quelques inconvénients, en particulier lorsque l’on aime les bons plats. En effet, on nous recommande de ne pas manger d’œufs crus ou peu cuits, (donc pas de mayonnaise, de mousse de fruits…) de ne pas manger de fruits de mer, de charcuterie, de produits au lait cru… ET la liste se rallonge si l’on n’est pas immunisée contre la toxoplasmose… Dans ce cas, pas de viande si celle-ci n’est pas cuite cuite, pas de crudités au restaurant, …

Voici donc une recette toute simple avec des fruits de mers, rien que pour le plaisir d’en manger… Et j’attends Septembre (mois en « R ») pour savourer à nouveau de délicieuses huitres ! 

Riz Sauté aux Crevettes, aux Moules et aux Petits Pois

Les ingrédients pour 4 personnes:

 200g de riz long cuit

 100g de crevettes roses cuites décortiquées surgelées

 100g de moules cuites décortiquées surgelées

 2 gousses d’ail écrasées

 10cl de vin blanc sec

 1 cuiller à café de fumet de poisson

1 cuiller à soupe d’huile d’olive

 1 noix de beurre

½ cuiller à café de poivre blanc


Préparation
1.
Dans une sauteuse faire blondir les échalotes dans l’huile d’olive. Lorsque celles-ci commencent à dorer, mouiller avec le vin blanc et baisser le feu. Ajouter les crevettes et les moules, ainsi que le fumet de poisson. Laisser cuire doucement jusqu’à ce que tout le liquide se soit évaporé.

2. Mettre la noix de beurre, puis ajouter le riz et les petits pois dans la sauteuse. Laisser encore cuire une à deux minutes à feu doux, poivrer.

Riz Sauté aux Crevettes, aux Moules et aux Petits Pois 2

a - Mon-accordUn vin blanc sec sera approprié. Pourquoi ne pas opter pour un Entre-Deux-Mers, frais, vif et aromatique pour accompagner ce plat ?   

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 06:30

J’aime les petites tartes ou les pizzas qui associent les ingrédients cuits aux ingrédients crus. L’exemple que je préfère est celui de la pizza que l’on parsème de roquette. Pour cette recette, c’est non seulement l’association du cuit et du cru, mais aussi un mariage sucré-salé et je dois dire que c’est un véritable délice. Enjoy !

  Tartelettes-Figues-Chevre-Parme-Roquette.JPG

Les ingrédients pour 4 personnes:

 1 rouleau de pâte feuilletée

 15 figues fraîches

 4 tranches de jambon cru ou jambon de Bayonne

 2 Crottins de Chavignol

 4 poignées de roquette

 2 cuillers à soupe de miel liquide

 2 cuillers à soupe de Porto

½ cuiller à café de sarriette

½ cuiller à café de mélange de poivres concassés

½ cuiller à café de sel


Préparation
1.
Découper la pâte feuilletée pour l’adapter au moules à tartelette. Faire cuire la pâte à blanc.

 

2. Mélanger le miel et le Porto en le faisant chauffer quelques secondes au micro ondes. Couper les Crottins de Chavignol en rondelles.

 

3. Couper les figues en quartier et les disposer sur le fond de tarte. Verser le mélange miel-Porto, couvrir de fromage de chèvre et ajouter la sarriette. Saler, poivrer.

 

4. Passer au four préchauffé à 160°C, une vingtaine de minutes. A la sortie du four et juste au moment de servir, disposer le jambon cru sur les tartelettes, puis la roquette.

  Tartelettes-Figues-Chevre-Parme-Roquette-2.JPG

a - Mon-accordServie en entrée cette tarte sera parfaite accompagnée d’un vin blanc moelleux, comme un Monbazillac qui fera un parallèle avec le côté sucré de la figue, et un contraste avec le côté salé du fromage et du jambon cru. 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot
commenter cet article