Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 13:10

A la maison, nous dînons souvent de salades l’été et de soupe l’hiver, les premières comme les secondes généralement accompagnées de pain et de fromage. Comme l’été tarde à venir et que la pluie continue de tomber, nos envies de soupes ne se sont pas taries et je continue d’en préparer pour nos dîners de la semaine.
Voici une soupe faite des carottes nouvelles et les derniers panais de la saison. Agrémentée d’une pointe de coriandre, elle offre une touche exotique et fraîche bien agréable. J’adore y ajouter des petits morceaux de fromage comme du Bleu d’Auvergne ou même du Morbier qui fond délicieusement dans la chaleur de la soupe…un régal.

Soupe Carottes, Panais et Coriandre

Les ingrédients pour 4 personnes:
● 300g de carottes
● 300g de panais
● 1 oignon émincé
● 2 échalotes émincées
● 1 cuiller à soupe bombée de coriandre fraiche ciselée
● 1 gousse d’ail écrasée
● 15cl de crème liquide (facultatif)
● 1 cuiller à soupe d’huile d’olive
● 1 cuiller à café d’un mélange de curry, de cumin et de muscade
● Sel
● Poivre

Préparation
1. 
Eplucher les oignons et légumes et les couper en gros tronçons.

2. Dans une casserole ou un faitout, faire chauffer l’huile d’olive. Y jeter les oignons et les échalotes pour les faire blondir légèrement. Ajouter ensuite les carottes et les panais, ainsi que l’ail. Couvrir et laisser cuire à feu très doux pendant 20 à 30 minutes.

3. Mixer l’ensemble à l’aide d’un mixeur plongeant. Ajouter le sel, le poivre, les épices et la coriandre, ainsi que la crème. Donner  coup de mixeur.

Soupe Carottes, Panais et Coriandre

Mon Accord Mets-Vin
Pour cette soupe je choisis un vin blanc sec rond et aromatique. Pourquoi ne pas opter pour un Vin de Pays du Languedoc, issu de cépage Chardonnay

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans carotte coriandre panais
commenter cet article
29 mars 2016 2 29 /03 /mars /2016 09:22

Je fais très souvent des gratins « un peu Dauphinois » avec des légumes et de la crème. C’est très simple, très bon, et peut faire office de dîner sous forme de plat unique.
Ma toute première version était une alliance de pommes de terre et de potiron qui a donné lieu à une longue série de répliques toutes plus gourmandes les unes que les autres.
Je propose aujourd’hui une version  associant les topinambours, les carottes et les pommes de terre.

On pourra aisément y ajouter quelques lardons ou dés de jambons pour compléter ce joli gratin…

Gratin de Pommes de terre, Topinambours et Carottes

Les ingrédients pour 6 personnes:
● 300g de pommes de terre
● 300g de topinambours
● 300g de topinambours
● 1 gousse d’ail
● 40cl de crème liquide
● 1 cuiller à café rase de muscade moulue
● quelques parcelles de beurre
● 1 branche de sarriette ou de thym
● Poivre
● Fleur de sel

Préparation
1.
Eplucher les légumes et les couper en fines tranches, à l’aide d’une mandoline. Préchauffer le four à 200°C.
La finesse et la régularité des tranches est importante car elle permettra une cuisson plus uniforme et plus facile.

2. Couper la gousse d’ail en deux et en frotter le plat à gratin. Disposer les rondelles de légumes debout, en les intercalant (comme pour un tian). Verser la crème sur les légumes rondelles de pommes de terre et de potiron. Ajouter quelques parcelles de beurre. Saupoudrer de muscade moule, saler et poivrer.

3. Placer au four et laisser cuire 1h15.

Gratin de Pommes de terre, Topinambours et Carottes

Mon Accord Mets-Vin
Servi en plat principal, ce gratin s’accompagnera volontiers d’un Côtes-du-Rhône blanc, issu de cépage Viognier, S’il doit faire office d’accompagnement, il faudra adapter le choix du vin à la viande ou au poisson…

Repost 0
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 14:45

Après les œufs cocotte au Maroilles, je pousse le vice jusqu’à proposer un plat unique « totalement Maroilles ». Non-amateurs de fromage-qui-pue : passez votre chemin, vous êtes prévenus !

J’avais partagé ici, il y a quelques années, ma recette de timbale, c’est un plat que j’affectionne particulièrement. Etant en pleine phase « Maroilles », je n’ai pu résister à l’envie de rendre cette timbale totalement Ch’ti... C’est un régal, vraiment !

Timbale au Maroilles

Les ingrédients pour 4 personnes:
● ¼ de Maroilles (200g)
● 3 escalopes de poulet coupées en tronçons
● 150g de jambon blanc coupé en dés
● 150g de champignons de Paris émincés
● 3 carottes épluchées et coupées en rondelles
● 1 poireau coupé en rondelles
● 1 cube de bouillon de légumes dilué dans 50cl d’eau
● 10cl de bière ambrée
● 2 cuillers à soupe de Maïzena
● 1 noix de beurre
● 2 cuillers à soupe d’huile d’olive
● 1 cuiller à café de persil frais ciselé
● 2 tours de poivre du moulin
● 1 bonne pincée de fleur de sel

Préparation
1.
Dans une cocotte, faire fondre le beurre dans l’huile d’olive et y saisir la viande. Ajouter les poireaux, les carottes, ainsi que les champignons. Laisser cuire à feu doux pendant 5 minutes, tout en remuant.

2. Ajouter la Maïzena et remuer vivement de sorte à ce qu’elle se répartisse uniformément sur le contenu de la cocotte. Mouiller avec la bière, et remuer. Ajouter ensuite le bouillon progressivement. Saler, poivrer. Bien mélanger afin d’éviter que le fond n’attache, couvrir et laisser cuire 30 minutes.
Penser à mélanger régulièrement et vérifier le niveau de liquide. Ajuster en conséquence. 

3.
A la fin de la cuisson, ajouter le Maroilles coupés en petits dés et remuer de sorte à le faire fondre totalement. Servir avec un peu de persil ciselé.
On pourra également ajouter 20cl de crème liquide pour rendre la blanquette encore plus crémeuse.

Timbale au Maroilles

Mon Accord Mets-vin

La même bière ambrée que celle de la recette.

Repost 0
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 06:30

Voici encore une recette élaborée pour mon fameux billet « buffet apéro-dinatoire » prévu dans les semaines à venir. J’épluche les magazines de cuisine à la recherche d’idées de plats et mets à préparer en avance et simples à proposer à des invités « non-attablés ».

Il faut dire que les soupes et veloutés froids sont toujours très agréables en été, lorsqu’il fait chaud et il m’arrive très souvent d’en proposer lorsque je reçois. Servie et décorée dans de petits verres ou dans une grande soupière mise à la disposition de tous, la soupe froide a toute sa place sur un buffet.

Rien n’empêche d’ajouter des bols garnis de petites graines grillées, de croûtons, de petits dés de fromage et autres, pour que les invités composent leur soupe comme ils le souhaitent…

Si cette version carotte coriandre est délicieuse chaude, elle est indéniablement un succès lorsqu’elle est glacée…

Velouté Glacé Carotte Coriandre

Les ingrédients pour 6 personnes:
● 1kg de carottes
● 1 bouquet de coriandre fraîche
● 100g de fromage frais
● 1 cuiller à soupe d’huile d’olive
● 1 cube de bouillon dilué dans 1 litre d’eau
● 1 petite gousse d’ail
● ½ cuiller à café de cumin moulu
● ½ cuiller à café de curry moulu
● 1 pincée de muscade moulue
● ½ cuiller à café de poivre blanc

Préparation
1.
 Eplucher les carottes et les couper en petits tronçons.

2. Faire cuire les carottes dans le bouillon, avec la gousse d’ail, pendant une bonne vingtaine de minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres.

3. Ajouter les épices, l’huile d’olive, le poivre, ainsi que le fromage frais. Mixer le tout à l’aide du mixeur plongeant. Laisser refroidir totalement.
Ajouter de l’eau en fonction de la texture désirée.

4. Mixer enfin la coriandre en en conservant quelques feuilles pour la décoration.

5. Réfrigérer jusqu’au moment de servir. On ajoutera les feuilles sur le dessus du velouté, et verser éventuellement quelques gouttes de crème liquide.

Velouté Glacé Carotte Coriandre

Mon Accord Mets-Vin
Ici on pourra opter pour un vin rosé fruité. Peut-être un vin de Pays d’Oc. On pourra également envisager un vin blanc sec de caractère, issu de la même appellation…

 

 

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans carotte coriandre curry cumin muscade
commenter cet article
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 10:23

Voilà une recette traditionnelle que j’aime tout particulièrement. C’est un vrai plat réconfortant qui, en même temps n’est pas trop riche. Les légumes et la viande en bouillon sans ajout de matière grasse, c’est parfait !

Personnellement, je l’aime avec de la moutarde, mais depuis que mon Laurier a goûté à la sauce gribiche, je suis obligée d’accompagner mon pot-au-feu de cette dernière ! Voici donc deux recettes en même temps, enjoy !

Pot-au-Feu, et sa Sauce Gribiche

Les ingrédients pour 4 personnes:

Pour le pot-au-feu
● 800g de paleron (ou viande pour pot au feu) coupé en gros dés (on peut également ajouter du plat de côtes)
● 4 os à moelle
● 3 poireaux coupés en tronçons
● 1kg de carottes épluchées et coupées en tronçons
● 4 échalotes dont deux piquées d’un clou de girofle
● 600g de petits navets épluchés
● 1kg de pommes de terre à chair ferme
● 1 beau bouquet garni
● quelques baies de genièvre
● ½ cuiller à café de mélange de poivres concassés
● 1 cuiller à soupe de gros sel

Pour la sauce gribiche
● 3 œufs durs
● 25cl d’huile d’arachide
● 2 cuillers à soupe de moutarde
● 4 cuillers à soupe de petits cornichons
● 1 petite botte d’estragon
● 1 cuiller à soupe de câpres
● ½ cuiller à café de sel
● ½ cuiller à café de poivre moulu

Préparation du pot-au-feu
1.
 Dans une grosse cocotte en fonte, déposer les morceaux de viande, mais garder les os à moelle de côté (ils seront ajoutés vers la fin de la cuisson). Couvrir d’eau totalement. Saler, poivrer, ajouter les baies de genièvre ainsi que le bouquet garni. Porter à ébullition, baisser le feu et laisser mijoter à couvert, à petits bouillons pendant 2 heures. Au bout de ce temps écumer si nécessaire.

2. Ajouter ensuite les navets, les carottes, les poireaux et les échalotes. Ajouter de l’eau, si nécessaire. Laisser cuire encore au moins 2 heures.
On peut même ajouter des topinambours, des panais et du céleri, selon la saison ce qu’il y a sur le marché.


3. Environ une heure avant la fin de la cuisson, ajouter les os à moelle et poursuivre la cuisson. En même temps, éplucher les pommes de terre et les faire cuire à part, à la vapeur. Les ajouter au pot au feu au moment de servir.
On fait cuire les pommes de terre à part car dans le pot au feu, elles troubleraient le bouillon.

On pourra sans aucun problème réchauffer le pot-au-feu le lendemain et le surlendemain, ce sera un véritable régal.


Préparation de la sauce gribiche
1. Séparer les blancs des jaunes des œufs durs. Ecraser les jaunes avec la moutarde. Saler, poivrer. Ajouter l’huile petit à petit pour monter la sauce en mayonnaise.

2. Mixer les blancs avec les 2/3 des cornichons, les câpres et l’estragon. Ajouter ce mélange à celui précédemment obtenu. Couper le reste des cornichons en petites rondelles et les disposer sur la sauce juste avant de servir.
Servir en accompagnement du pot-au-feu.

Pot-au-Feu, et sa Sauce Gribiche

Mon Accord Mets-Vin

Un bon vin rouge profond sera très bien en accompagnement de ce plat traditionnel. Je choisis un Graves rouge.

Repost 0
15 octobre 2014 3 15 /10 /octobre /2014 06:30

La saison de chasse est de retour et je peux d'ailleurs le constater en regardant les statistiques de mon blog. En effet, une très large proportion des visites venues des moteurs de recherche arrivent sur ma page "Comment plumer / dépecer et vider du gibier". Cet article - qui pourtant ne date pas d'hier- fait un vrai carton!

La nouvelle saison approchant, Philippe, ami chasseur et fine gâchette, ne savait plus quoi faire de tout le gibier qui occupait son congélateur. Afin de laisser place à ses nouveaux trophées, il m'a gentiment proposé de me donner quelques jolies pièces... Qui aurait refusé? C'est donc avec bonheur que je me suis lancée dans la préparation d'une gigue de chevreuil, marinée et mijotée doucement. Simple à préparer c'est, soit, un peu long à cuire, mais cela à l’avantage de se cuisiner à l'avance et surtout d'être un véritable régal.

Gigue de Chevreuil Mijotée

Les ingrédients pour 8 personnes:
 1 gigue de chevreuil de 1,7 à 2kg 
 2 litres de vin rouge
 3 oignons coupés en quartiers
 3 échalotes piquées de clous de girofles
 3 grosses carottes épluchées et coupées en tronçons
 2 gousses d’ail
 1 grand bol de champignons de Paris coupées en quartiers
 200g de lardons fumés
 1 poignée de baies de genièvre
 1 bouquet garni
 1 pincée de cannelle
 1 pincée de poivre blanc
 Quelques feuilles de laurier
 10cl d’huile d’olive

Préparation
1.
 Déposer le cuissot dans un large récipient permettant à la viande d’être totalement  immergée dans la marinade. Disposer autour de la viande les oignons, échalotes, carottes, gousses d’ail, épices et aromates, ainsi que la moitié de l'huile d'olive. Verser le vin sur le tout. Il faut que le vin couvre la viande. Ajuste en ajouter un peu d'eau au besoin. Recouvrir le contenant de cellophane et placer dans un endroit frais. Laisser mariner deux à quatre jours.

2. Le jour du repas (ou la veille, car ce type de plat est également excellent lorsqu'il ets réchauffé), sortir la viande de sa marinade. Faire fondre une noix de beurre avec le reste d'huile d'olive dans une grande cocotte en fonte (ou un plat de même type pouvant être couvert) et y saisir la gigue de tous côtés. Retirer la gigue. Faire dorer les lardons avec les champignons, puis, replacer la gigue dans la cocotte. Mouiller avec l'ensemble de la marinade. Couvrir. Laisser mijoter pendant 2 heures. 

3. Ajouter ensuite les oignons, échalotes et carottes de la marinade. Compter encore 30 bonnes minutes de cuisson.


Préparer la sauce

Faire chauffer 2 louches de marinade. Ajouter une cuiller à café bombée de fécule de maïs préalablement diluée dans un verre d’eau tiède. Remuer et laisser cuire quelques minutes. Le mélange doit épaissir. Ajouter une cuiller à soupe de gelée (groseille, cassis, raisin...) et bien mélanger. Réserver.

Accompagner de pommes de fèves, de pommes d eterre ou de pâtes fraîches.

Gigue de Chevreuil Mijotée

Mon Accord Mets-Vin

Ce gibier réclame une certaine puissance mais également de la finesse, c'est pourquoi j'opterais pour un Margaix, dont les caractères racé et féminin sauront se montrer à la hauteur de ce plat de fête. 

Repost 0
24 mars 2014 1 24 /03 /mars /2014 07:30

Cette salade, je l’ai découverte lors de mon année passée aux Etats Unis. A l’époque, elle m’était inconnue, pourtant je la voyais partout dans les assiettes américaines. C’était, et c’est toujours l’accompagne typique des plats traditionnels d’outre-Atlantique comme le burger par exemple. Un peu comme si l’on voulait se donner bonne conscience en mangeant des crudités… Bon, même si elle contient des crudités, il faut quand même dire que cette salade n’est pas des plus diététiques qui existent car c’est la mayonnaise qui constitue en grande partie sa sauce…

En ce qui me concerne, j’adore cette salade. Laurier était assez –même plutôt très- réfractaire lorsque je lui ai servi son assiette la toute première fois. Il a fait la grimace, pourtant, il a fini mon coleslaw directement dans le plat…

Coleslaw - LA Salade Américaine

Les ingrédients pour 4 personnes:

● ¼ de chou blanc

● 1kg de carottes

● 1 petit oignon doux ou ½ oignon rouge
● 1 cuiller à soupe de graines de pavot

 

Pour la sauce

● 3 cuillers à soupe de mayonnaise
● 3 cuillers à soupe de yaourt ou de fromage blanc
● 1 cuiller à soupe de vinaigre aromatisé à l’échalote

● 1 cuiller à soupe de sucre en poudre

● 1 cuiller à café de moutarde
● ½ cuiller à café de mélange de poivres concassés
● ½ cuiller à café de fleur de sel

Préparation
1.
 
Râper le chou, les carottes et le petit oignon.

Attention de ne pas râper trop finement les légumes de sorte à garder une texture bien croquante.

On pourra utiliser une échalote également.

 

2. Préparer la sauce

Mélanger la mayonnaise avec le fromage blanc, puis la moutarde. Ajouter ensuite le sucre, le sel et le poivre, et enfin le vinaigre.

Il faut que la sauce soit bien lisse.


3. Verser la sauce sur les crudités râpées. Mélanger pour homogénéiser.

Réfrigérer avant de servir. Au s=dernier moment, saupoudrer de graines de pavot.

 

 

Coleslaw - LA Salade Américaine

Mon Accord Mets-Vin

Je recommande un vin blanc fruité, léger et délicat sur cette salade. Un Muscadet de la Vallée de la Loire me semble donc adapté.

Repost 0
Publié par Jeanne Girardot - dans carotte chou mayonnaise pavot oignon
commenter cet article
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 07:30

J’adore ces petites bouchées croustillantes qui offrent toute liberté de composition. Que ce soit pour l’apéro, dans une salade ou même pour le dessert, le principe de pliage des samoussas est vraiment sympa et ludique, en plus d’être simple. Je le fais avec Clotilde, qui s’amuse toujours beaucoup et ne manque pas de se lécher les doigts.

Cette version « légumes racine » est de saison. Agrémentés de miel et d’épices, carottes, panais et topinambour révèlent toute leur saveur.

Samoussas aux Légumes Racine

Les ingrédients pour 6 personnes:

● 2 panais

● 2 navets

● 3 carottes

● 3 topinambours
● 1 cuiller à soupe de miel liquide
● 1 cuiller à café d’huile d’olive
● thym
● 1 bonne pincée de gingembre
● 1 bonne pincée de curry
● 1 bonne pincée de muscade
● 1 bonne pincée de cumin
● ½ cuiller à café de mélange de poivres concassés
● ½ cuiller à café de fleur de sel

Préparation
1.
 
Eplucher et couper les légumes en petits dés.

 

2. Dans une poêle, faire chauffer l’huile d’olive et y jeter les légumes. Les faire revenir à petit feu. Ajouter le miel, ainsi que les épices, le thym, le sel, le poivre et mélanger le tout pour homogénéiser. Laisser refroidir complètement.

3. Couper les feuilles de brick en deux, puis les plier en deux dans le sens de la longueur, comme sur la photo.

Samoussas aux Légumes Racine

4. Disposer une cuiller à soupe du mélange de légumes et replier le bord de la feuille de brick de sorte à former un triangle. Continuer à plier comme sur les photos, puis coller le bout de la feuille de brick en l’humidifiant légèrement.

 

5. Dans une poêle, faire chauffer de l »huile d’olive et y faire cuire les samoussas à feu doux, une à deux minutes de chaque côté.

On pourra également opter pour une cuisson au four, 10 minutes à 200°C.

 

Mon Accord Mets-Vin

On pourra s’orienter vers un vin blanc épicé et aromatique comme un vin d’Alsace, un Riesling, ou peut-être un vin blanc provençal…

Repost 0
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 07:30

Ma dernière blanquette était au veau et aux pieds-de-mouton. Cette dernière est un peu chronophage tant au niveau de la préparation que de la cuisson. Si j’aime prendre le temps de bien préparer les choses, j’aime aussi avoir dans mon sac, des tours et des recettes qui sont réalisables rapidement car, vous en conviendrez, nous manquons tous de temps !

Je fais la base de roux blond (farine ou Maïzéna sur la viande saisie, puis ajout de liquide) expliquée ci-dessous pour faire toutes sortes de « blanquettes » ou potées revisitées. C’est facile et donne toujours de bons résultats.

L’autre jour, Laurier avait envie d’un plat chaud et réconfortant pour palier notre baisse de moral liée au climat de ces dernières semaines. J’ai donc préparé une version de blanquette avec des escalopes de dinde, assez rapide à préparer et dont la cuisson est bien moindre que celle d’une véritable blanquette.

Blanquette de Dinde Express

Les ingrédients pour 4 personnes:

● 3 escalopes de dinde coupées en tronçons

● 150g de champignons de Paris (frais, en boîte ou surgelés)

● 3 carottes épluchées et coupées en tronçons

● 1 poireau coupé en tronçons

● 1 oignon pelé et coupé en rondelles

● 1 cube de bouillon de légumes dilué dans 50cl d’eau

● 1 cube de bouillon de volaille dilué dans 50cl d’eau

● 2 cuillers à soupe de farine

● 2 cuillers à soupe d’huile d’olive

● 1 cuiller à café de persil frais ciselé

● 2 tours de poivre du moulin

● 1 bonne pincée de fleur de sel


Préparation
1. 
Dans une cocotte, faire chauffer l’huile d’olive et y ajouter l’oignon et les champignons. Faire suer le tout.

 

2. Ajouter la viande, laisser dorer les morceaux. Baisser le feu et ajouter la farine. Remuer vivement de sorte à ce qu’elle se répartisse uniformément sur le contenu de la cocotte. Mouiller avec les bouillons. Ajouter alors les carottes et le poireau bien mélanger afin d’éviter que le fond n’attache, couvrir et laisser cuire 30 minutes.

Penser à mélanger régulièrement et vérifier le niveau de liquide. Ajuster en conséquence.

 

A la fin de la cuisson, on pourra également ajouter 20cl de crème liquide pour rendre la blanquette encore plus crémeuse.

Blanquette de Dinde Express

Mon Accord Mets-Vin

Un blanc sec sur cette blanquette me semble adapté. Je propose un Touraine blanc par exemple.

Repost 0
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 07:30

Vous en êtes où de vos bonnes résolutions pour la nouvelle année ?

Comme tous les ans, c’est un peu toujours les mêmes décisions qui sont prises au lendemain des fêtes de Noël et de la Saint Sylvestre. ON se dit qu’on fera plus de sport, ça c’est sûr !, et puis, évidemment, il va falloir aussi manger plus sain parce que là, on a vraiment poussé le bouchon.

Alors après la couronne des rois, je suis sympa avec vous, je vous propose une recette de… LEGUMES ! Des légumes de saison, rôtis à souhaits qui raviront vos papilles tout en n’empiétant pas sur vos résolutions…

Je vous propose ces ingrédients, cependant, selon vos achats au marché, vous pourrez tout à faire cette recette avec les légumes de votre choix des navets, des panais, et tous les légumes racines qui tombent dans votre panier…

 

Légumes d'Hiver Rôtis

Les ingrédients pour 4 personnes:

● 300g de carottes

● 300g de topinambours

● 300g de pommes de terre

● 300g de courge butternut

● 4 gousses d’ail en chemise

● 1 pincée de muscade moulue

● 1 pincée de curry

● quelques branches de sarriette (à défaut, de thym)

● 3 cuillers à soupe d’huile d’olive

● ½ cuiller à café de poivre moulu

● ½ cuiller à café de fleur de sel


Préparation
1.
Éplucher et couper tous les légumes en tronçons. Les disposer dans un plat à gratin.

Comme je le disais plus haut, tous les légumes racines conviendront à cette recette, ainsi, panais, navets, pommes de terre vitelotte, céleris, salsifis, j’en passe et des meilleurs…

 

2. Préchauffer le four à 160°C. Saupoudrer les légumes d’épices d’huile d’olive, de sel et de poivre. Effriter les branches de sarriette et les déposer sur les légumes, ajouter enfin les gousses d’ail.

 

3. Placer au four et laisser cuire 45 minutes en remuant les légumes à mi-cuisson.

 

Je vous conseille de les déguster avec de la roquette et un œuf mollet, un régal !

Légumes d'Hiver Rôtis

Mon Accord Mets-Vin

Un vin blanc sec me semble approprié sur ces petits légumes. Je propose d’opter pour un vin de cépage Chardonnay (Vin de Pays) que l’on viendra chercher dans le Languedoc

Repost 0